Réouverture des frontières le 15 juillet en Guinée? Le Gouvernement tranche!

Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et son Ministre  de l'administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et son Ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé

CONAKRY-Fermées le 26 mars dernier à cause de l’épidémie de coronavirus, les frontières Guinéennes vont-elle rouvrir à partir du 15 juillet comme le recommande le Comité Ministériel de Coordination des Transports, de la Logistique et du Commerce de la CEDEAO ? Pas si sûr! Explications.

Les 12 et 16 juin dernier, le Comité Ministériel de Coordination des Transports, de la Logistique et du Commerce de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)a tenu une réunion au cours de laquelle, il a formulé des recommandations aux chefs d’Etat et gouvernement de l’organisation régionale pour la réouverture des frontières. La première phase consistait à ouvrir les aéroports domestiques et la levée des restrictions relatives au transport terrestre au sein des Etats membres de la CEDEAO en fin juin 2020.

Interpelé sur le sujet alors que de nombreux guinéens bloqués à l’extérieur attendent toujours leur retour au pays, le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation a été tranchant.

Lire aussi-Guinée : vers la réouverture des frontières…

« La Guinée membre fondateur de la CEDEAO est partie prenante de toutes les décisions. C’est clair ! Mais par rapport à ceux là qui ont fait leur regroupement par entité géographique, je parle du vieux continent, l’Europe par exemple, ni à l’ouverture des frontières, ni à leur fermeture, par rapport à cette pandémie, rien n’a jamais fait l’objet de consensus. Chacun des pays ou des Etats membres, étant préoccupés par la réalité de la maladie sur son sol », a déclaré le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Dans ses recommandations, le Comité Ministériel de Coordination des Transports, de la Logistique et du Commerce de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) préconise dans la deuxième phase,  l’ouverture des frontières terrestres, maritimes et aériennes entre les Etats de la CEDEAO en vue de permettre la libre circulation des personnes et des biens (…) à partir du 15 juillet plus tard.

« Le principe dit ouvrons les frontières le 15 juillet, c’est vrai mais ça pose problème », prévient le Général  Bouréma  Condé, alors que le Comité Ministériel de Coordination des Transports, de la Logistique et du Commerce de la CEDEAO suggère l’ouverture des frontières aériennes et terrestres aux autres pays ne présentant pas de niveau très élevé de contamination de la Covid-19 à partir de la deuxième quinzaine de juillet 2020 (31 juillet au plus tard).

« Seule la voix des chefs d’Etat qui agissent au nom de leur pays est prépondérante. Seuls eux sont les mieux indiqués pour prendre la décision ultime par rapport à cette question », a tranché M. Condé.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 01 juillet 2020 à 15:07