Europe : l’espace Schengen fermé aux…guinéens

Union Européenne

CONAKRY- Les guinéens désireux de fouler le sol de l’espace Schengen devront encore attendre. Les ambassadeurs de l’Union Européenne ont émis ce mardi 30 juin 2020 une liste de quatorze pays dont les ressortissants sont autorisés à se rendre dans l’espace Schengen. 

La Guinée, l’un des pays les plus touchés par la pandémie de la COVID-19 ne figure pas sur cette liste. Seuls quatre pays africains sont pour le moment concernés par cette autorisation. Il s’agit de l’Algérie, du Maroc, le Rwanda et la Tunisie. 

Cette liste n’est ce pendant pas exhaustive. Elle pourrait être revue toutes les deux semaines en fonction de l’évolution de la maladie du COVID-19 dans chaque pays. 

Des critères épidémiologiques ont été fixés par les ambassadeurs de l’Union Européenne pour établir cette liste. Il s’agit notamment du taux de nouveaux cas de Covid-19 proche ou en-dessous de 16 pour 100’000 habitants (moyenne dans l'UE) sur les 14 derniers jours. Mais également une tendance à la stabilité ou à la baisse des nouveaux cas, ainsi que les mesures mises en place par un pays pour lutter contre la pandémie, dont la pratique des tests.

Pour ce qui est du cas spécifique de la Guinée, si le nombre des décès a connu une ‘’chute vertigineuse’’, (au total une trentaine de cas), il est en revanche difficile de stopper les cas de contamination qui avoisinerait les 5 000 personnes.  

A lire aussi : Réouverture des frontières : l'UE reporte sa décision

Selon ces pays membres de l’Union Européen, le problème d’éligibilité des pays réside en partie dans l'évaluation de données sanitaires fiables. 

Depuis que cette nouvelle décision a été prise par les 27 membres de l’Union Européenne la semaine dernière, les autorités politiques guinéennes tardent à réagir. 

Affaire à suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 01 juillet 2020 à 15:24

TAGS