Guinée : l’application d’un décret d’Alpha Condé se bute à un obstacle majeur…

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée rencontre son opposant Cellou Dalein Diallo au lendemain des élections coommunales de 2018
Alpha Condé, Président de la République de Guinée rencontre son opposant Cellou Dalein Diallo au lendemain des élections coommunales de 2018

CONAKRY- Le Gouvernement guinéen fait face à un "obstacle de taille" pour pouvoir procéder à l’installation des conseils de quartier et district. 

Ce lundi 29 juin, les partis ayant pris part aux élections communales du 04 février 2018 se sont retrouvés pour une réunion technique sous l’égide du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé. Ce, après le décret pris récemment par le Président Alpha Condé.

L’objectif était de plancher sur la façon dont il faudra procéder pour la mise en place de ces responsables locaux.  Mais aussitôt entamés, les acteurs ont buté sur un obstacle de taille. Puisqu’en amont, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a pas compilé les résultats de manière à permettre de savoir qui a droit à quoi et dans quel quartier.

Après moult tractations, les acteurs se sont résolus à trouver une solution médiane pour retrouver les résultats. Selon le Ministre Bouréma Condé, il a été demandé à chaque parti de retrouver les relevés des résultats qu'il a obtenus dans les différents quartiers et districts de la Guinée pour faciliter l'exécution des instructions du Président de la République.

 « Nous croyons savoir que chaque formation politique à sur elle ses propres résultats dans les moindres quartiers et districts. La CENI qui fait ces compilations à travers les commissions administratives de centralisation des votes de résultats (CACV) au niveau communal, auraient mis du temps à démêler l’écheveau au niveau des districts et des quartiers. Mais au niveau de ces entités politiques, cela peut aller plus rapidement. C’est à cette stratégie, que nous avons fait appel pour que chacun vienne avec ses résultats dans les quartiers et districts où il a gagné. Les yeux dans les yeux, chacun va défendre. Cet exercice nous paraît quand chacun  y met de la volonté et de l’engagement patriotique », déclaré le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, qui demeure convaincu que certains sujets qui assaillent le monde politique peuvent désormais trouver solution.

Nous reviendrons !

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 30 juin 2020 à 11:11