Enfants décédés à Koubia après avoir pris un vaccin : l’infirmier mis aux arrêts…

Echo de nos régions
Hôpital préfectoral de Koubia
Hôpital préfectoral de Koubia

KOUBIA- Alors que plusieurs bébés ont trouvé la mort après pris un vaccin à Koubia, d’autres encore malades ont été admis à l’hôpital régional de Labé, pour des soins.

Les enquêtes se poursuivent et l’infirmier qui a administré ces vaccins aux bébés a été mis aux arrêts, puis déférés à Labé a appris Africaguinee.com. Mais la colère et l'indignation des parents ne faiblissent pas. Même l’arrestation de l’infirmier ne les rassure pas pour l’instant.  Les faits se sont déroulés le mardi 23 juin dans le village de Kasaghanyi dans Koubia.

« Nous avons appris que l’infirmier a été arrêté pour des enquêtes. Nous ne connaissons pas la suite d'abord. Et les autres enfants qui ont reçu le même vaccin sont malades, ils sont envoyés à Labé pour des examens. Nous n'avons pas le résultat d'abord parce qu'ils ne sont pas revenus »,  a expliqué, inquiet, l'un des proches d'un enfant admis à Labé.

Lire aussi-Koubia : des interrogations sur la mort de plusieurs bébés, moins de 24h après avoir pris un vaccin…

Les autorités sanitaires, judiciaires et même administratives sont prudentes par rapport à ce dossier qu'elles estiment très sensible. Interpelé sur le sujet, le juge de paix de Koubia a indiqué qu'il est sur les enquêtes d'abord  alors que du côté de Labé, des sources judiciaires précisent que cette affaire est gérée à  Koubia.

Une source sanitaire qui a été interrogée par Africaguinee.com,  a déclaré qu’il ne faut pas tirer des conclusions hâtives sur ce dossier.

« Il faut chercher à savoir si le vaccin était conservé dans les meilleures conditions ?  Est-ce de la bonne qualité ? Est-ce opportun de vacciner des enfants surtout si certains avaient dépassé la période ? Est-ce que ces enfants ne développaient pas d'autres maladies contre indiquées pour le vaccin ? Il faut tirer tout ça au clair »,  a expliqué ce médecin sous anonymat.

Aux dernières nouvelles sur les 3 enfants admis à l'hôpital de Labé, 2 sont sortis déjà. Il reste un seul en hospitalisation.

Dossier à suivre…

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

Créé le Lundi 29 juin 2020 à 20:17

TAGS