Guinée : vers la réouverture des frontières…

Fermeture des frontières
Atterrissage d'un avion à l'aéroport de Conakry, image d'illustration
Atterrissage d'un avion à l'aéroport de Conakry, image d'illustration

CONAKRY- S’achemine-t-on vers la réouverture des frontières aériennes, maritimes et terrestres fermées le 26 MARS dernier ? Tout porte à le croire. Alors que les mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19 sont allégées progressivement dans les pays de l’espace CEDEAO, les ministres des Transports de l’organisation sous-régionale ont proposé un calendrier pour la réouverture des frontières.

Le Comité Ministériel de Coordination des Transports, de la Logistique et du Commerce de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  a tenu des réunions les 12 et 16 juin 2020 par vidéo conférence dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et des actions à prendre pour la réouverture des frontières entre les Etats membres.

Ces réunions avaient pour objectif premièrement, de discuter et de convenir d’une réponse régionale bien coordonnée pour l’ouverture d’un corridor de transport et de commerce transfrontaliers pour la circulation immédiate des fournitures et d’équipements médicaux humanitaires, des biens essentiels et de personnes dans la lutte contre la pandémie dans la région. Deuxièmement l’ouverture progressive et coordonnée des frontières terrestres, aériennes et maritimes en vue d’accompagner le processus de relance des activités économiques transfrontalières.

Au cours de ces réunions virtuelles, les ministres ont fait des recommandations à l’attention des Chefs d’Etas et de Gouvernements de la CEDEAO. Dans un document de huit (8) pages que nous avons consulté, les participants ont élaboré neuf (9) recommandations dont l’ouverture des frontières terrestres et aériennes selon un calendrier divisé en trois (3) phases.

La première phase consiste à ouvrir les aéroports domestiques et la levée des restrictions relatives au transport terrestre au sein des Etats membres de la CEDEAO en fin juin 2020.

La deuxième phase concerne l’ouverture des frontières terrestres, maritimes et aériennes entre les Etats de la CEDEAO en vue de permettre la libre circulation des personnes et des biens (…) à partir du 15 juillet plus tard.

La troisième phase est relative à l’ouverture des frontières aériennes et terrestres aux autres pays ne présentant pas de niveau très élevé de contamination de la Covid-19 à partir de la deuxième quinzaine de juillet 2020 (31 juillet au plus tard).   

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 27 juin 2020 à 11:45