Corps de manifestants "confisqués" dans les morgues : Dr Awada répond au FNDC…

Tueries à Conakry
Dr Awada, Directeur du CHU Ignace Deen
Dr Awada, Directeur du CHU Ignace Deen

CONAKRY-Le Front National pour la Défense de la Constitution (FDNC) accuse le gouvernement d’avoir confisqué les dépouilles des victimes de la répression de ses manifestations. Ces corps  au nombre de huit seraient gardés à la morgue d’Ignace Deen.

Interpellé sur ce sujet par Africaguinee.com ce vendredi 26 juin, Dr Awada le Directeur du CHU Ignace Deen n’est pas passé par le dos de la cuillère pour répondre au FNDC.

Lire aussi-Guinée : nouvelle polémique sur les corps des victimes des manifestations

« Le FNDC n’a pas dit qu’on ne reçoit pas de corps ici ? Pourquoi ils disent qu’il y a des corps ici s’ils affirment qu’on ne reçoit pas de corps. C’est quel  gymnastique ça ? Vous vous souviendrez qu’ils nous ont accusés d’avoir refoulé des corps. Alors il n’y a pas de corps ici », a-t-il  martelé sans plus de commentaires.

Qui sont les victimes concernées ?

Ce sont au total de huit (08) corps, qui selon le FNDC sont  confisqués par le Gouvernement et gardés à la morgue de l'hôpital Ignace Deen de Conakry. Il s’agit de : Mamadou Issa Bah, Mamadou Saidou Daillo, Mamadou Ciré Diallo tués en janvier 2020 Idrissa Barry et Souleymane Barry tués en février 2020 Mamadou Hafiziou Diallo, Ousmane Barry et Mamadou Saliou Bah tués en mars 2020.

Pointé du doigt par les opposants, le Gouvernement guinéen ne s’est pas encore prononcé sur la gestion de ces corps. Interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com, une source proche du parquet de Dixinn n’a pas souhaité faire de commentaires sur cette question.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 26 juin 2020 à 14:50