Guinée/ l’Exécutif se fâche : va-t-il sévir encore ?

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- L’exécutif guinéen n’est pas content de la diffusion d’un spot publicitaire du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) sur les ondes de plusieurs radios de grande écoute de la place.

Signe de sa colère, il vient même d'interpeller le Président de l’Union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI), a-t-on appris de sources dignes de foi.  Sanou Kerfalla Cissé a répercuté cette frustration du Gouvernement au niveau de certains patrons de medias, leur demandant de suspendre la diffusion du spot.

Interpellée sur ce sujet, la présidente de la Haute Autorité de la Communication, madame Martine Condé, a déclaré qu’elle n’est pas au courant.  « Je ne suis pas au courant de ça », a-t-elle dit, sans plus de détails.

Lire aussi-Réforme de la Loi L003 sur la HAC : Ce qui irrite la colère des journalistes…

Pourtant certains patrons de medias ont bel et bien été contactés dans le but de leur demander de suspendre la diffusion du spot publicitaire du FNDC qui projette de nouvelles manifestations le 08 juillet prochain.

 « Nous avons reçu un coup de téléphone de Kerfala Sanou Cissé en tant que patron de l’Urtelgui, nous apprenant que le Gouvernement est fâché et qu’en Conseil des Ministres on n’est pas du tout heureux. Les autorités souhaiteraient qu’on suspende la diffusion du spot», confie à Africaguinee.com, un patron d’une radio de la place.

Alors que les dispositions du nouveau projet de Loi sur la HAC en examen à l’Assemblée Nationale, frustrent les hommes de medias qui voient le quota de leur représentativité drastiquement diminué au sein de cette institution, voilà un autre "coup de pied" de l’exécutif qui vient sonner la liberté d’expression en pleine figure.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 18 juin 2020 à 21:04