Guinée: "La Cour Constitutionnelle a clos le débat…", dixit le camp d’Alpha Condé

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Alors que l’opposition parlementaire fulmine suite à l’arrêt rendu par la Cour Constitutionnelle, relatif à la « falsification de la nouvelle constitution », la majorité présidentielle fait une mise au point. Selon elle, le débat relatif à la nouvelle constitution est clos.

« La cour constitutionnelle a clos le débat, plus de place pour les spéculations tendancieuses », a réagi l’honorable Aly Kaba qui précise qu’en sa qualité de chef de la Majorité Présidentielle, il était le premier signataire de la requête adressée à la Cour Constitutionnelle.

Il dit être déçu du comportement et des agitations de certains Députés qui, selon lui,  diffusent de fausses informations dénuées de tout fondement et qui s’apparentent à de la diversion politique politicienne.

« Certains députés font croire à l'opinion publique que les quinze  signataires de la correspondance adressée à la cour constitutionnelle sont tous issus du bloc de l'opposition. Cela relève d'une manipulation pure et dure. Car les Députés concernés proviennent des trois groupes parlementaires de l'actuelle Assemblée Nationale. Ceux qui s'agitent n'étaient même pas à l'origine de cette initiative et n'étaient pas non plus signataires. Réclamer la paternité de cette initiative est synonyme de traîtrise et de surenchère politique », déplore-t-il.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 14 juin 2020 à 14:48