Mory Kanté, victime « indirecte » du Coronavirus…

Culture
Mory Kanté
Mory Kanté

CONAKRY- L’auteur du célèbre tube « Yèkkè Yèkè » s’est éteint ce vendredi 22 mai 2020 dans un hôpital à Conakry. Mory Kanté est mort à l’âge de 70 ans dès suites de maladie. 

Selon son fils, Mory Kanté était malade depuis un moment. Celui qu’on surnommait le « griot électrique » était alité à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Conakry. 

« Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible », a notamment confié son fils Balla Kanté. 

Tout comme certains, Mory Kanté est une victime indirecte de la crise sanitaire liée au Coronavirus. A cause de la fermeture des frontières, de nombreux rendez-vous médicaux à l’étranger ont été annulés.

Mory Kanté suivait ses soins en France. Ne pouvant pas voyager, Mory Kanté était obligé de se faire soigner à Conakry où les infrastructures sanitaires laissent à désirer. 

 

Africaguinee.com

 

 

Créé le Vendredi 22 mai 2020 à 18:42