Lutte contre le COVID-19 : L’ONG Tinkisso désinfecte l’hôpital Ignace Deen…

Croisade contre le Coronavirus
Les équipes de l'ONG Tinkiso désinfecte le CHU Ignace Deen
Les équipes de l'ONG Tinkiso désinfecte le CHU Ignace Deen

CONAKRY- L’hôpital Ignace Deen a reçu ce vendredi 1er mai 2020 les équipes de l'ONG Tinkisso engagée par le Gouvernement pour désinfecter et désinsectiser les lieux publics afin d'enrayer la propagation de l'épidémie de Coronavirus. 

L’ONG Tinkisso a procédé aujourd'hui à la désinfection et à la désinsectisation de l’hôpital Ignace Deen. La pulvérisation de ce centre d’hospitalisation, l’un des plus grands du pays rentre dans cadre d’une série d’actions initiée par le gouvernement pour désinfecter tous les lieux abritant un grand nombre des personnes. L’objectif visé est de limiter la propagation du Coronavirus en Guinée.

Avant de remercier l’ONG Tinkisso, le Directeur Général de l’hôpital Ignace Deen qui a reçu l’équipe qui a pulvérisé ses locaux a laissé entendre que cet acte rentre dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et du travail du personnel hospitalier.

« C’est un grand honneur pour moi de voir l’ONG Tinkisso choisir l’hôpital Ignace Deen dans cette campagne de désinfection. A travers cet acte, Tinkisso participe à l’amélioration de la vie des hôpitaux, la qualité de vie des personnels. C’est un acte de haute portée et on ne peut que les remercier infiniment », a expliqué Docteur Awada.

Le Directeur Exécutif de l’ONG Tinkisso a quant à lui rappelé que le domaine d’action de son ONG est l’hygiène. Aboubacar Camara a ensuite expliqué la raison qui a poussé son ONG à choisir l’hôpital Ignace Deen.

« Notre ONG travail dans le domaine de l’hygiène et l’amélioration des conditions de vie des populations en zone rurale et urbaine. Donc en ce qui concerne ce virus et les mesures édictées par les professionnels de santé, je pense qu’il s’agit du respect de l’hygiène. Et nous sommes conscients qu’au niveau de nos hôpitaux il y a une fréquence des maladies nosocomiales non négligées. Donc venir aujourd’hui à Ignace Deen pour désinfecter, désinsectiser et mettre des produits à leurs dispositions, je pense que cela rentre dans le cadre de la demande du chef de l’Etat en ce qui concerne l’appui de tous les acteurs pour éradiquer cette pandémie dans notre pays », a expliqué le Directeur Exécutif de l’ONG Tinkisso avant de lancer un appel.

« J’invite une fois de plus les guinéens à respecter les gestes barrières parce que si on n’est pas conscient des dangers de cette pandémie, je crois que ça prendra beaucoup de temps avant de l’éradiquer. Donc, il est important que chacun de nous prenne conscience pour lutter contre ce virus », a-t-il lancé.

Fatoumata Demba est Infirmière au service d’urgence de l’hôpital Ignace Deen. Avant d’exprimer sa satisfaction de voir ses bureaux désinfectés, cette infirmière rassure maintenant que son équipe est à l’abri du COVID-19.

« Nous sommes vraiment satisfaits parce que cette pandémie est en train de faire des ravages partout à travers le monde. C’est un réel plaisir pour nous d’assister à la désinfection de nos locaux, le service des urgences médicales de l’hôpital Ignace Deen. Nous pensons que maintenant nous sommes à l’abri », a rassuré Dr. Fatoumata Demba.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Vendredi 01 mai 2020 à 18:36