L’heure est grave : le Coronavirus touche les marchés à Conakry, déjà un décès…

Epidémie de Coronavirus en Guinée
Coronavirus en Guinée
Coronavirus en Guinée

CONAKRY-La Guinée vient de franchir un nouveau cap très inquiétant dans la crise sanitaire liée au Coronavirus. Si les contaminations se limitaient jusque-là au niveau des contacts, maintenant elles deviennent communautaires. Au marché d’Enco5 situé dans la banlieue de la capitale, un cas de décès a été enregistré.

La  Mairie de la Commune de Ratoma a décidé temporairement de fermer le marché. Cette fermeture fait suite au décès des suites de Coronavirus de son administrateur. Malade du Coronavirus, Ibrahima Bah était sous assistance respiratoire à Donka. Son décès a eu lieu le vendredi dernier.

Contacté par un journaliste de notre rédaction, le Maire de Ratoma a donné des précisions sur sa décision de fermer temporairement le marché d’Econ5. Issa Soumah a annoncé que le marché va être pulvérisé avant sa réouverture.

« L’Administrateur est décédé de suite du COVID-19. Vue cette situation nous avons décidé de fermer pour le moment le marché le temps pour nous de le désinfecter », a expliqué le Maire de la Commune de Ratoma.

Cette désinfection du marché d’Enco5 annoncée par le Maire risque de prendre du temps par faute des moyens. Mamadou Cellou Diallo, conseillé communal et Président de la commission environnement et développement durable a expliqué qu’il n’arrive jusqu’à présent pas à trouver les moyens pour payer les produits et le carburant de la Croix-Rouge qui normalement doit pulvériser le marché.

« Nous n’avons pas les moyens pour pulvériser le marché. Nous avons même contacté monsieur le Maire pour lui demander de nous assister un peu mais lui aussi nous dit qu’il n’en a pas alors que la Croix-Rouge ne peut pas faire ce travail gratuitement. Le problème on ne peut prendre le risque d’ouvrir le marché sans qu’il ne soit désinfecté. En plus, on ne peut pas fermer le marché encore indéfiniment parce que certains s’ils ne vont pas au marché ils ne pourront pas trouver de quoi nourrir leurs familles », a expliqué ce membre du comité de crise du COVID-19.

Faut-il rappeler qu’à datte la Guinée totalise 996 cas confirmés dont 208 guéris et 7 décès.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Dimanche 26 avril 2020 à 15:30