Guinée : un avion médicalisé s’est-il posé à l’aéroport de Conakry ?

Guinée

CONAKRY- Un avion médicalisé s’est-il posé ce jeudi 2 avril 2020 à l’aéroport de Conakry ? Alors que des rumeurs circulent depuis plusieurs heures sur l’arrivée d’un jet médicalisé en Guinée, le Directeur Général adjoint de l’aéroport de Conakry a apporté des précisions. Abdel Kader Yombounaud a balayé d’un revers de la main l’information faisant état de l’arrivée à Conakry d’un avion médicalisé en provenance de la Russie. 

« L’aéroport est fermé à l’exception des cargos et des vols humanitaires qui arrivent. Les vols humanitaires, c’est pour les rapatriements. Hier par exemple, le vol Emirates qui est arrivé est un cargo qui transportait de la marchandise », a précisé Kader Yombounaud, le DGA de l’aéroport de Conakry.

Le Commissaire de police de l’aéroport de Conakry qui a été également contacté par notre rédaction, a donné quasiment les mêmes explications. 

« Les avions qui viennent sont des avions humanitaires (…). Cela signifie que les expatriés qui sont là, et qui désirent rentrer dans leurs pays respectifs sont rapatriés. Donc souvent des compagnies comme Air France le font (…). La dernière fois l’avion a quitté Lomé via Conakry pour Dakar. Mais il n’y a pas d’arrivée. Si les expatriés qui sont dans le pays manifestent le désir de rentrer dans leur pays, l’Etat français demande à la Guinée une autorisation pour chercher leurs compatriotes. Ceci n’est pas un problème. Même demain nous avons un Vol de Brussel Airlines qui doit venir prendre des ressortissants belges ou de l’Union Européenne pour leur rapatriement. Quand ils arrivent, même les pilotes ne descendent pas de l’Avion. En majorité ce sont des expatriés qui sont dans les institutions et qui travaillent chez nous. L’enregistrement s’effectue même dans leurs différentes ambassades. Il y a assez de personnes qui partent, une quarantaine parfois comme avec vol de Turkish, ils sont partis avec 22 passagers. Nous avons Air France qui est partie avec 180 personnes. L’aéroport est fermé aux vols commerciaux mais pas aux vols humanitaires », a expliqué à son tour le Commissaire Abdoulaye Sangaré. 

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 03 avril 2020 à 15:24