Grève en Guinée : les travailleurs désertent les Banques à Kaloum…

Grève

CONAKRY- L’union Syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) et onze centrales syndicales du pays ont déclenché une grève générale illimitée ce jeudi 19 mars 2020 dans tout le pays. Comment cette grève est-elle suivie dans la capitale ?

Dans les banques, le constat est plutôt mitigé ce matin.  La grève est partiellement suivie dans le secteur financier dans la capitale guinéenne.

A Kaloum, le centre administratif et des affaires de la capitale, on constate que les activités tournent au ralenti, aucun service ne fonctionne normalement comme d’habitude. Même si les banques sont ouvertes, on n’y trouve aucun agent.

Dans la haute banlieue, notamment sur l’axe Lambanyi-Kipé-Hamdallaye, on constate à ce niveau également que les banques sont ouvertes mais sans affluence des clients. Tranquillement assis derrière son bureau, un travailleur nous a confié que le personnel a bel et bien reçu les notifications de leurs responsables syndicaux leur demandant de rester à la maison.

 « Nos responsables syndicaux nous avaient bel et bien demandé de rester à la maison. Personnellement, j’étais juste venu ici pour vérifier si c’était ouvert ou pas. J’ai trouvé que la banque est ouverte et du coup je suis entré. Franchement je ne sais pas pourquoi ils ont ouvert mais vous savez comment sont les chefs dans notre secteur. Si on trouve que c’est ouvert, nous n’aurons pas le choix que de travailler », nous a confié ce monsieur qui a voulu garder l’anonymat.

Cette grève déclenchée ce jeudi 19 mars 2020 par onze centrales syndicales  vise à soutenir les enseignants qui réclament une  amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Jeudi 19 mars 2020 à 13:23

TAGS