Tavaux publics : Moustapha Naïté visite plusieurs chantiers à Dubréka et à Tanènè…

Travaux Publics
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics en visite de chantiers
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics en visite de chantiers

DUBREKA-Le ministre des travaux publics a effectué une visite de  terrain ce vendredi 6 mars 2020 pour toucher du doigt l’évolution des travaux de nombreux chantiers d’envergure engagés sur la route nationale N°3.

L’objectif de cette visite est connaitre l’évolution des travaux de construction du nouveau pont sur la Soumba, le niveau d’avancement des travaux d’entretien des quatre ponts sur le fleuve Konkouré à Tanènè et voir le site où sera construite la nouvelle contournante.

Sur les lieux, Moustapha Naïté accompagné d’une forte délégation composée des cadres de son département, des ingénieurs chargés d’exécution des travaux sur le terrain, s’est dit satisfait de l’évolution des chantiers. A Soumba, le Ministre Moustapha Naïté a commencé par donner les caractéristiques du nouveau pont.

« C’est un pont de 77 mètres de long avec 12 mètres de plateformes. Sur ce pont d’une fois deux voies, deux véhicules peuvent passer simultanément parce qu’il a 3,5 mètres de part et d’autre avec un accotement d’un mètre de part et d’autre et des trottoirs de 1,5 mètres. L’ancien pont qui avait  une plateforme de 5 mètres, ne pouvait pas prendre simultanément deux véhicules », a expliqué le ministre des travaux publics.

A l’issue de la visite, Moustapha Naité a exprimé sa satisfaction par rapport à l’évolution des travaux. « Cette route est très empruntée aujourd’hui, c’est l’une des routes les plus utilisées en Guinée à cause de la zone minière. Nous allons insister à ce que les travaux se fassent le plus rapidement possible. Mais d’ores et déjà, nous  sommes satisfaits de l’évolution des travaux », a-t-il indiqué, rappelant que cet ouvrage est entièrement financé par un don du Japon qui s’élève à un milliard de yen.

De Soumba, le ministre des travaux publics et sa délégation se sont rendus à Tanènè pour constater l’évolution des travaux de réfection des quatre ponts métalliques. Là aussi les travaux consistent à renforcer la soudure, le renforcement du tablier afin de faciliter la circulation des engins. Construits avant l’indépendance de la Guinée dans le cadre de la construction de l’usine de Fria, ces quatre ponts ne supportent plus totalement le trafic sur ce tronçon.

« Il est important qu’à chaque 3 à 4 ans de revenir renforcer l’existant pour que nous puissions éviter des dégâts qui peuvent survenir. Ensuite nous allons procéder à l’installation des panneaux de signalisation sur le long de ces quatre ponts métalliques pour éviter que les véhicules se retrouvent deux-à-deux dans les ponts », a expliqué Moustapha Naïté, précisant que ces travaux coûtent 5 à 6 milliards de francs guinéens.

A l’occasion de cette visite de chantier, le ministre des travaux publics a annoncé la construction d’une nouvelle route avec un seul pont pour contourner ces quatre ponts.

« Avec le trafic que nous connaissons aujourd’hui sur ce tronçon, il a été envisagé,  déjà un contrat a été signé pour la construction d’une nouvelle route et d’un nouveau pont de plus de 120 mètres qui sera en amont de ces ponts. Les travaux de construction de ce nouveau pont et cette nouvelle route qui remplaceront ces quatre ponts-là vont débuter la fin de saison des pluies. Les voies d’accès de cette route sont plus de 3 km avec trois grandes travées. Ce pont et un autre qui se trouvent sur la route de Kérouanè coûteront environ 34 millions de dollars », a annoncé le ministre guinéen des travaux publics.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Vendredi 06 mars 2020 à 19:54