Mission des experts de la CEDEAO: la position de Cellou et ses pairs de l’opposition…

Crise guinéenne
Des leaders de l'opposition guinéenne
Des leaders de l'opposition guinéenne

CONAKRY- L’opposition politique vient de donner sa position par rapport à la mission d'assistance technique de la CEDEAO auprès de la CENI.

Dans une déclaration publiée ce mercredi 4 mars 2020, l’opposition politique se félicite du communiqué conjoint de la Commission de l’Union Africaine et de la Commission de la CEDEAO du 1er mars 2020 ainsi que ceux de l’OIF du 24 février et du 03 mars 2020 qui demandent tous l’établissement d’un fichier électoral fiable et consensuel.

L’opposition dit prendre acte de la décision de la Commission de la CEDEAO de déployer du 03 au 13 mars 2020 une mission d’appui technique auprès de la CENI. Elle note cependant que les termes de référence de cette mission technique n’ont pas été précisés dans la lettre du commissaire de la CEDEAO qui annonce la mission.

L’opposition politique se dit aussi fortement préoccupée par la présence dans l’équipe technique, de personnes dont la proximité avec le pouvoir et la CENI est notoirement connue. C’est le cas notamment de MM. Tall et Moussa Abdou qui ont collaboré avec la CENI depuis de nombreuses années dans les précédentes révisions et même dans le choix du matériel et des logiciels utilisés dans la révision des listes électorales en 2019.

Pour crédibiliser les résultats de cette mission, l’opposition politique propose qu’elle soit élargie aux experts de l’OIF, de l’UE et du PNUD qui ont procédé à l’audit du fichier en 2018, lequel avait révélé de nombreuses anomalies et irrégularités et formulé de pertinentes recommandations pour les corriger.

En tout état de cause, l’opposition n’acceptera les conclusions  d’une mission d’appui technique à la CENI que si celles-ci sont conformes aux objectifs définis dans les différents communiqués de l’UA, de la CEDEAO et de l’OIF.

Créé le Mercredi 04 mars 2020 à 19:34

TAGS