Le coronavirus a fait plus de 3000 morts dans le monde

Coronavirus

Alors que l'épidémie de Covid-19 semble faiblir en Chine, le nombre de cas a notamment explosé en Italie et en Corée du Sud, où quelque 500 nouvelles personnes contaminées ont été recensées ces dernières heures. Une deuxième personne est morte aux Etats-unis.

Le bilan de l'épidémie de nouveau coronavirus a dépassé lundi les 3000 morts dans le monde et continue d'avoir de sérieuses conséquences partout à travers la planète. En Chine, les autorités ont annoncé lundi 42 nouveaux décès, portant le bilan de la maladie dans le pays à 2912 morts et celui dans le monde à plus de 3000. Les 202 nouveaux cas signalés lundi en Chine continentale constituent toutefois le plus faible chiffre quotidien depuis fin janvier.

En revanche, la crise sanitaire s'intensifie aux Etats-Unis. Un septuagénaire est mort des suites du coronavirus samedi dans la région de Seattle (Etats-Unis), ont annoncé dimanche les autorités de santé de l'Etat du Washington, ce qui constitue le deuxième décès lié à la maladie sur le territoire américain. Samedi, les mêmes autorités avaient annoncé le décès d'un homme d'une cinquantaine d'années, dont la santé était déjà fragile avant même de contracter le virus.

Des centaines de cas signalés en Italie et Corée du Sud

En Italie, quelque 500 nouveaux cas ont été recensés dimanche, un bond spectaculaire qui porte le nombre de contagions à près de 1700 dans le pays. Cinq nouveaux décès ont par ailleurs été rapportés, portant le bilan à 34 morts dans la péninsule, toujours dans trois régions du nord du pays: Lombardie, Emilie-Romagne et Vénétie.

Quant à la Corée du Sud, le deuxième pays le plus touché après la Chine, elle a recensé lundi près de 500 cas supplémentaires et quatre nouveaux décès, pour un total de plus de 4000 contaminations, dont 22 mortels. La France, nouveau foyer aigu de la contamination en Europe, recense 130 cas et deux morts. La mairie de Séoul a porté plainte pour homicide contre les leaders de l'Eglise Shincheonji de Jésus, accusant ce mouvement religieux de ne pas avoir permis d'empêcher la propagation de l'épidémie de coronavirus en Corée du Sud.

L'Iran a fait état dimanche de 11 nouveaux décès, portant le bilan officiel à 54 morts. Le service en farsi de la BBC évoque cependant un bilan beaucoup plus lourd, au moins 210 morts, un chiffre démenti par les autorités.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rappelé que les symptômes sont bénins pour la plupart des malades, sérieux (pneumonies) pour 14% d'entre eux, et que 5% des personnes atteintes se trouvent dans un état critique. Le taux de mortalité semble être de 2 à 5%, selon l'OMS, qui a pressé dimanche les pays à travers le monde à s'approvisionner en dispositifs médicaux d'assistance respiratoire, indispensables pour traiter les patients atteints de la forme sévère de la maladie.

Lieux fermés et événements annulés

Le Musée du Louvre, lieu emblématique du tourisme dans la capitale française qui a accueilli 9,6 millions de visiteurs en 2019, est resté fermé dimanche. Le personnel a invoqué son droit à cesser le travail en cas de danger, a annoncé la direction, sans préciser si l'établissement rouvrirait lundi. Le salon Livre Paris, grand rendez-vous de l'édition francophone qui devait se tenir du 20 au 23 mars, a été annulé.

L'épidémie bouleverse aussi le calendrier sportif. Le Grand Prix moto du Qatar, prévu le 8 mars en ouverture du championnat du monde, a été annulé, et celui de Thaïlande, prévu le 22 mars, reporté. En Italie, plusieurs matchs du championnat de football (Serie A) ont été reportés.

Et le célèbre écrivain chilien Luis Sepulveda, qui réside dans le nord de l'Espagne, a contracté le coronavirus, selon les autorités sanitaires du Portugal où il s'est rendu récemment.

AFP

Créé le Lundi 02 mars 2020 à 8:19