Alpha Condé à Boké: "Nous avons une Constitution écologique..."

Référendum Constitutionnel
Le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé reçu à Boké
Le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé reçu à Boké

BOKE-Le président Alpha Condé a été accueilli ce mercredi 26 février 2020 à Boké, sa ville natale. Dans son discours, le chef de l’Etat qui est en campagne pour le référendum constitutionnel s’est accentué sur le contenu de la nouvelle constitution. Voici un extrait de son intervention devant les populations du Kakandé.

« J’étais là il n’y a pas longtemps mais je ne peux pas ne pas venir ici avant les élections du 01 Mars parce que d’ores et déjà Boké c’est chez moi. Que contient la nouvelle constitution ? C’est d’abord la parité entre Hommes et Femmes. Ensuite un certains nombres d’interdictions comme l’excision et le mariage précoce des filles avant dix-huit ans. En plus de la parité, nous ne voulons plus de mutilations génitales et de mariage précoce parce que cela empêche les jeunes filles d’aller à l’école et parfois ça les déforme. Cette constitution est faite en plus pour les jeunes (…), nous avons fait l’ANAFIC. Pour cette agence, il s’agit de consacrer une partie de l’argent que nous paye les miniers aux sous-préfectures. Nous avons fait la même chose pour les jeunes dans la nouvelle constitution, il y a un fond qui va aider la jeunesse, non seulement à s’organiser mais à devenir autonome pour l’emploi jeune. Il y a aussi un fond consacré aux personnes vulnérables, c’est-à-dire les handicapés et les personnes âgées. Donc l’argent du pays doit servir, non seulement  aux sous-préfectures  mais aussi aux personnes handicapées et pour les personnes qui ont certain âge.

La seconde chose, c’est une constitution écologique (…), la Guinée est le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, nous devons protéger nos  fleuves et nos rivières. Il y a trop de coupe abusive de bois dans nos forêts. Donc la constitution prévoit qu’on plante au moins deux millions d’hectares d’arbres tout au long de nos fleuves pour que la Guinée ait non seulement l’eau et que les pays voisins aient aussi de l’eau. Ensuite c’est une constitution qui renforce les droits du citoyen à travers l’interdiction par exemple de la peine de mort. C’est aussi une constitution qui renforce le pouvoir du parlement parce que désormais le parlement peut demander un vote sur le programme du gouvernement. Voilà ce qui est dans cette nouvelle constitution », a-t-il déclaré.

 

Depuis Boké, Fodé Oumar Sylla

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 26 Février 2020 à 19:33