Monseigneur Vincent Koulibaly : « Cessez d’occuper les rues… »

Crise politique en Guinée
Monseigneur Vinent Koulibaly
Monseigneur Vinent Koulibaly

CONAKRY-Alors que les opposants au projet de nouvelle constitution réunis au sein du FNDC, projettent de nouvelles manifestations le 27 février, l’archevêque de Conakry a lancé un  appel.

Lors d’une cérémonie religieuse qu’il vient de présider, Monseigneur Vincent Koulibaly invite les acteurs sociopolitiques au dialogue et à cesser d’occuper les rues pour éviter à la Guinée de sombrer dans des affrontements inutiles.

« Nous ne pouvons pas  négliger la place des jeunes en raison de leur  importance numérique, en raison de leur  vulnérabilité dans les situations de conflit et de fragilité, en raison de leur perméabilité au discours violent. J’invite les adultes qui sont nos principaux acteurs sociopolitiques au dialogue, sous l’arbre à  palabre et à cesser d’occuper les rues de nos villes pour éviter à notre pays de sombrer dans affrontements inutiles », a lancé le leader religieux.

Ce lundi 24 février, le FNDC a annoncé qu’il ne reconnait plus Alpha Condé comme président de la République et demande son départ immédiat du pouvoir alors qu’un double scrutin est attendu le 1er mars prochain dans un climat tendu.

 

Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 25 Février 2020 à 10:30