Troubles politiques en Guinée : sécurité renforcée au niveau des frontières terrestres…

Guinée

CONAKRY- La sécurité a été renforcée au niveau de toutes les frontières terrestres de la Guinée. Les autorités de Conakry ont décidé de fermer tous les points d’entrée sur le territoire national de 18h à 6h du matin. 

Cette mesure qui ne s’applique qu’au niveau des frontières terrestres visent à renforcer la sécurité en cette période de tumultes politiques.

Selon nos informations, c’est le Ministère de la Défense nationale qui est chargée de l’application de cette mesure. La Direction nationale des douanes a également imposé des restrictions sur le transport transfrontalier de marchandises.

La Direction nationale des douanes entend renforcer la sécurité au niveau des frontières, à travers notamment l'aquisition de nouveaux équipements qui permettraient de scanner les marchandises qui doivent entrer sur le territoire national. 

Depuis ce mercredi 5 février 2020, plusieurs citoyens en provenance de la Sierra Léone ont été bloqués au niveau de Pamelap, à la frontière. Même l’entrée des personnes était interdite au niveau de cette frontière entre la Guinée et la Sierra Léone.

« La libre circulation des personnes n'est pas remise en cause. Mais puisque l'État est le garant de la sécurité des Guinéens, il lui revient, sur la base des renseignements en sa disposition, de prendre des dispositions qui s'imposent », précise une source proche du Palais Sékoutoureya.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 06 Février 2020 à 14:29