Ehadj Sékhouna avertit Alpha Condé :"les élections couplées ne marcheront pas…"

Référendum Constitutionnel
Elhadj Ousmane Baldé président de la Coordination Haali Poular et Elhadj Sékhouna Soumah Kountigui de la Basse Guinée à Dubreka
Elhadj Ousmane Baldé président de la Coordination Haali Poular et Elhadj Sékhouna Soumah Kountigui de la Basse Guinée à Dubreka

DUBREKA-Les Coordinations régionales de la Moyenne Guinée, Basse Guinée ont tenu ce jeudi 6 février 2020, une assemblée générale extraordinaire axée sur la situation sociopolitique du pays.

La rencontre qui a réuni plusieurs personnes a été sanctionnée par une déclaration conjointe dans laquelle, les coordinations ont qualifié le décret du président Alpha Condé fixant le référendum constitutionnel de "parjure".

Prenant la parole à cette occasion, Elhadj Sékhouna Soumah, le kountigui de la basse Guinée a déclaré que le "couplage du référendum et des législatives ne marchera pas".

« Dans cette situation de confusion, ils nous proposent des élections couplées mais ça ne marchera pas… Si par le passé j'avais la première vitesse maintenant j'engage la 3ème contre ce processus (…) S'ils ont la puissance économique, l’armée et tout,  de notre côté nous avons Dieu comme puissance », a déclaré le Kountigui de la basse Guinée.

Réitérant son opposition au troisième mandat d’Alpha Condé, Elhadj Sékhouna Soumah, dit être fatigué de l’injustice.

« Nous sommes fatigués de l'injustice,  je réitère ici devant mes frères de la Moyenne Guinée que je suis contre la nouvelle constitution et le 3ème mandat. Aujourd’hui, j’ai signé une déclaration conjointe avec le Foutah. Pour ceux qui étaient pessimistes, je leur dis que c’est fait », a-t-il martelé.

Nous reviendrons !

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 113

Créé le Jeudi 06 Février 2020 à 16:44