Corruption: Qui est ce cadre de la présidence qui a soudoyé des syndicalistes?

Corruption
Le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé,  Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo, leaders du SLECG
Le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé, Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo, leaders du SLECG

CONAKRY-Qui est ce cadre de la présidence qui a essayé de corrompre des syndicalistes proches d’Aboubcar Soumah dans le but de saboter la grève des enseignants ?

Après la libération d’Abdoulaye Portos Diallo et compagnie, le secrétaire général du SLECG (syndicat libre des enseignants-chercheurs de Guinée) a fait des révélations selon lesquelles, un cadre de la présidence a tenté de corrompre ses proches. Et que c’est le refus de ses camarades d’accepter l’argent proposé qui aurait occasionné leur arrestation.  Amara Mansa Doumbouya, l’un des syndicalistes qui avait été approché, a révélé à Africaguinee.com, l’identité  du présumé corrupteur. Selon lui, il s’agit d’un haut responsable de la coordination nationale de la jeunesse de RPG arc-en-ciel. Ce syndicaliste soutient que le cadre en question travaille également à la présidence et il qu’il a assuré plusieurs missions en Chine et en Inde.

« Celui qui nous approché est l’un des responsables de la jeunesse du RPG arc-en-ciel, son nom c’est Sambou Keïta. Il travaille au compte de la présidence et souvent il va en commission au compte de la présidence en Chine, en Inde. Il était venu dans le but de nous corrompre. Il avait un appareil dans lequel il y avait les noms et les numéros de téléphone de tous les jeunes qui sont autour du général Aboubacar Soumah. J’ai été le premier à être appelé », a révélé ce syndicaliste avant de détailler les propositions qui leur aurait été faites par ce cadre.

 « Il nous a réuni chez notre camarade Mohamed Lamine Yansané à Héramakono dans les environs de 23h. Comme il avait 9 noms dans son appareil, il nous a dit qu’il était prêt à nous donner 9 voitures et un montant de 300 millions fg chacun. Pour preuve l’élément sonore de tout ce qu’il a dit est avec nous », a détaillé Amara Mansa Doumbouya.

Interrogé sur ces accusations, monsieur Sambou Keita a indiqué qu’il ne commente pas ces allégations. Il a cependant indiqué qu’il connait bien Amara Mansa Doumbouya qu’il aurait aidé d’ailleurs à intégrer la fonction publique.

« Il se trompe de cible parce que je ne travaille pas à la présidence (…) Mais  c’est moi qui les a aidé à avoir leur numéro matricule pour intégrer la fonction publique (…) je l’ai rencontré sur beaucoup de sujets », a indiqué Sambou Keita, qui s’est abstenu de dire si « oui » ou « non » il a tenté de corrompre des syndicalistes.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Lundi 03 Février 2020 à 14:39

TAGS