Accusée de sorcellerie, Yélikha Bangoura confie: "je suis victime de calomnie..."

Échos de nos régions
Yélikha Bangoura
Yélikha Bangoura

BOKE- L’affaire est presque sur toutes les lèvres dans la commune urbaine de Boké ! Plusieurs femmes sont accusées de sorcellerie. Partout à travers la ville, c’est le sujet qui alimente les débats dans les cafés  ainsi que sur les réseaux sociaux.

L’une d’entre elles a décidé de briser le silence. Il s’agit de Yélikha Bangoura appelée N’nato (pour les intimes), une restauratrice très connue à Boké. Interrogée par notre rédaction, cette femme a déclaré qu’elle est victime de diffamation et de calomnie.

« C’est de  Conakry que j’ai  été informée  par mes  clients  de  cette affaire de sorcellerie. Ma    grande sœur avec laquelle j’ai  grandi m’a aussi appelé. De-là, j’ai demandé  à mon mari de me laisser rentrer à Boké. Il a loué un véhicule pour m’amener. Je ne suis pas une sorcière,  je ne fréquente jamais ces endroits que les gens racontent…»,  a déclaré madame Yélikha Bangoura.

Plusieurs citoyens de la ville de Boké ont pris la défense de cette femme très  connue à Boké, indiquant qu’elle est victime de diffamation. Ils l’invitent à poursuivre ses activités au bonheur des ses clients.

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Samedi 11 janvier 2020 à 16:37