Guinée : Cellou "bat en brèche" les accusations d’Alpha Condé et menace…

Politique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- L’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo ne digère pas les attaques répétées du président Alpha Condé ! Invitant  ses partisans à se tenir prêts pour le combat, le leader de l’UFDG a battu en brèche toutes les accusations du chef de l’Etat contre sa personne.

 «  Monsieur Alpha Condé avait dit à ses militants de se préparer à l'affrontement. Son discours a été retransmis à la télévision, alors préparons-nous nous aussi à faire face. Nous avons suffisamment expliqué la position de notre parti. Nous n’avons pas vocation à boycotter les élections. Nous vocation à participer aux élections lorsqu’il s’agit de vraies élections parce qu’on a peur d’aucun candidat ni d’aucun parti. Le RPG sans l’administration ne peut pas s’arrêter devant l’UFDG (…) Nous ne sommes pas disposés à être absents de ces élections (…). Il faut dès le début de l’année,  que vous vous mobilisez pour exiger les conditions d’un scrutin transparents équitable soit réunies », a-t-il lancé. Et d’ajouter : « Est-ce que vous êtes prêts ? ». « Oui », ont scandé ses partisans en signe de réponse à sa question.

Cellou Dalein Diallo soutient que l’opposition a fait toutes les concessions possible avec le président Alpha Condé pour que la paix règne dans le pays. Aujourd’hui, le leader de l’UFDG estime que les limites de l’inacceptable ont été franchies.  

« Trop c'est trop. Nous avons accepté l'inacceptable pour qu’il y ait la paix dans ce pays. Mais il a refusé. Il est haineux. Nous avons compris qu'avec Monsieur Alpha Condé, il ne peut pas y avoir de paix car il n'est pas disposé. Pour lui tout ce qui s’est passé sous Conté c’est Cellou ou Sidya. Il nous traite de bandits, en disant qu’il ne laissera pas le pays dans nos mains. C’est lui qui décide ou le peuple ? C’est la haine. Aujourd’hui, il y a dix ans qu’il est au pouvoir. Mais il ne parle pas de son bilan, c’est toujours les autres », fustige l’ancien premier ministre.

Lors de la récente convention du RPG, le président Alpha Condé a insinué que Cellou Dalein Diallo qui a vendu Air Guinée. Ce samedi l’opposant  a répliqué. « Je suis fier de ce que j’ai fait. Alpha Condé tient à ternir mon image parce qu’il a tout fait pour me neutraliser (...) Il a dit que c’est moi qui ai vendu Air Guinée alors que je m’étais  opposé à cette vente. Elhadj Mamadou Sylla est là. Ça été une source de conflit entre nous. J’ai dit au président de ne pas vendre Air Guinée. Il y avait trois avions : le Boeing 707, le Boeing 737 et le Boeing 727… Je n'ai participé ni aux négociations, ni à la signature, ni à la vente de Air Guinée », soutient Cellou Dalein Diallo, indiquant qu’il est « devenu un cauchemar pour Monsieur Alpha Condé ».

À suivre…

 

DIALLO Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 29 décembre 2019 à 18:21