Des primaires sur fond de "corruption" et de "fraude": le parti d’Alpha Condé sur le "qui-vive"

Elections législatives en Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée à la convention du RPG
Alpha Condé, Président de la République de Guinée à la convention du RPG

CONAKRY-Le choix des candidats devant compétir  aux élections législatives fait des grincements de dents au sein du RPG arc-en-ciel. Les primaires annoncées pour départager les candidats se passent sur fond de "fraude", de "corruption" et de "contestations". On parle déjà d’élections truquées. Toute chose qui risque de créer des fissures pouvant fragiliser le parti au pouvoir à deux mois du scrutin législatif.

Le vent de contestations s’est emparé notamment des fédérations de Kankan et de Nzérékoré. Dans la préfecture de Kankan les élections primaires ont été perturbées à plusieurs reprises par des jeunes qui dénoncent une magouille.

Ce jeudi 19 décembre 2019, c’est à Nzérékoré où les résultats des primaires ont été contestés par des jeunes. Ils se sont donnés rendez-vous dans la cour du gouvernorat pour protester contre les résultats de l’élection primaire. Depuis le choix de Dr. Mory SANGARE (Pharmacien) et Athanas Kourouma(3ème vice maire de Nzérékoré), les voix se sont levées au sein de la jeunesse du RPG pour dénoncer la corruption et la fraude qui ont caractérisé selon eux cette élection.

Ce matin, ces jeunes se sont regroupés dans la cour du gouvernorat pour exprimer leur ras-le-bol. Protestant contre les résultats, ils disent encourager la candidature des jeunes comme cela a été promis par le chef de l’Etat. Pierre Lancey Sidibé, l’un des chefs de quartier a exprimé son désaccord face au choix de la coordination régionale du RPG.

‘’Au nom de tous les 22 chefs de quartier de la ville de Nzérékoré, je vais dire haut et fort à qui veut l’entendre que les résultats du RPG sont contestés sur le terrain à Nzérékoré. C’est un résultat nul car nous sommes informés de la corruption qui s’est passée.  C’est pourquoi aujourd’hui nous venons librement dire au gouverneur, dire au coordinateur du RPG que la population de Nzérékoré veut la candidature des jeunes. Donc nous allons contester les résultats et il faudrait que le RPG revienne pour choisir un jeune qui peut se battre pour la cause de Nzérékoré’’, a confié M. Sidibé.

Mory Kaba, un autre militant du parti au pouvoir révèle. « Nous avons des témoignages oculaires. Ils ont donné l’argent aux secrétaires généraux des différentes sous-préfectures pour organiser des élections frauduleuses. Nous avons besoin de la candidature jeune. Nous lançons l’alerte à la coordination régionale et au bureau politique national du RPG. Nzérékoré est une grande ville. Le président a beaucoup besoin de Nzérékoré donc ils n’ont qu’à prendre des dispositions. Puisque la jeunesse n’est pas prête à accompagner ces candidats’’, a martelé ce protestataire.

 « Cette élection a été truquée et corrompue. Parce que l’argent donné aux secrétaires généraux a été partagé devant moi, je les ai surpris. Pendant qu’ils ne m’ont pas vu moi je les ai vu au siège de Guinéegames. C’est là où l’argent a été partagé. Donc nous demandons que cette élection soit purement et simplement annulée. S’ils refusent de le faire, nous les mettons en garde », a dénoncé Justin Haba.

Ce jeudi 19 décembre 2019, en présidant le lancement de la convention nationale du RPG, le président Alpha Condé a prévenu les cadres corrompus qui ont agi de la sorte. Le Chef de l’Etat a précisé que tous ceux qui ont distribué l’argent sont exclus d’office de la course.

A suivre…

Paul Foromo SAKOUVOGUI

Correspondant Régional d’Africaguinée.com

A Nzérékoré

Tél: (00224) 628 80 17 43

Créé le Jeudi 19 décembre 2019 à 19:13