Guinée : Ce que le camp d’Alpha condé a dit à Jonathan et à Soglo…

Crise guinéenne
La CODENOC reçue par Goodluck Janathan et Nicéphore Soglo
La CODENOC reçue par Goodluck Janathan et Nicéphore Soglo

CONAKRY- La mission internationale venue évaluer les préparatifs des élections législatives poursuit ses séries de rencontres. Après l’opposition, Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo ont eu un tête-à-tête avec la CODENOC qui a affiché sa détermination à aller aux législatives le 16 février.

Le processus enregistre des difficultés sur le terrain, mais elles ne sont pas insurmontables, selon le RPG arc-en-ciel et ses alliés.

« Il y a des difficultés, mais elles ne sont pas insurmontables. Les différents obstacles sont en train d’être surmontées progressivement. Nous sommes prêts à aller aux élections au mois de février prochain parce qu’il est temps de mettre un terme à cette situation d’anomalie institutionnelle que représente l’assemblée nationale qui a perdu sa légitimité depuis près d’une année. Donc il faut aller aux élections législatives », confie le porte-parole du gouvernement.

L’arrivée des anciens présidents nigérians et béninois en Guinée pour évaluer les préparatifs des élections législatives du 16 février a soulevé cependant des critiques.  Reçue par Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo, la coalition démocratique pour la nouvelle constitution a déploré le fait qu’aucune autorité n’ait été saisie au préalable.

« Dans le fond c’est une bonne mission, mais dans la forme  quand on mobilise des chefs d’Etat, NDI a beau être une institution reconnue dans le monde entier, qui accompagne le processus électoral guinéen depuis longtemps, mais NDI n’est qu’une ONG. Donc quand elle organise une telle mission et se faire accompagner par des chefs d’Etat, c’est normalement avec l’aval des autorités du pays, du Président de la République et de son gouvernement. Je fais ce reproche à NDI. C’est par courtoisie que nous sommes venus à ces rencontres, mais la forme la beaucoup manqué », a fulminé Aboubacar Sylla, porte-parole de la CODENOC.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 11 décembre 2019 à 16:30