Bachir Koula Diallo : « Mes ambitions pour l’UFDG à Labé… »

UFDG

LABE- L’Union des Forces Démocratiques de Guinée a un nouveau Secrétaire Fédéral à Labé. Il s’agit de Bachir Koula Diallo qui vient d’être porté à la tête de cette importante fédération du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo. Il succède à Elhadj Cellou Daka Diallo, décédé il y a quelques mois. 

Bachir Koula nourrit de belles ambitions pour l’UFDG. Lui qui a été officiellement promu ce week-end samedi au poste de fédéral de l’UFDG de Labé est l’une des figures les plus influentes du parti à Labé. Il est également un des vice maires de la commune urbaine de Labé. 

Dans cet entretien exclusif accordé à notre rédaction, le désormais premier responsable de l’UFDG à Labé promet de booster les instances de la fédération. Il affiche une ouverture et prône aussi les concertations avec toutes les structures locales de l’UFDG pour améliorer le fonctionnement du parti dans la préfecture de Labé.

 

AFRICAGUINEE.COM : Vous venez d’être promu au poste de Secrétaire Fédéral de l’UFDG de Labé. Quelle est votre première réaction ? 

BACHIR KOULA DIALLO : C’est le moment et le lieu de rendre grâce à Dieu pour ma promotion au poste de secrétaire fédéral de l’UFDG de Labé. Un poste hautement stratégique dans ce bastion incontournable de l’UFDG.  C’est à la fois une responsabilité lourde et honorifique. Si les personnes qui m’ont porté confiance pour que je sois à la tête de l’une des fédérations les plus importantes me soutiennent, nous pourrons mener à bien les taches pour redynamiser davantage  les instances du parti qui sont d’ailleurs très actives. Au sein de la fédération, il y a toutes les catégories d’âges. Il y a des jeunes, des sages, des femmes et filles, je leur adresse à tous mes remerciements. A eux tous, je sollicite la franche collaboration habituelle qui a toujours régné au sein du parti en général et à la fédération locale de l’UFDG en particulier. C’est le moment et le lieu de remercier le bureau fédéral lui-même, les sections, les bases et l’ensemble des maires issus de l’UFDG. Je vais parler d’honneur et non de charge. Je suis content de porter cet honneur, je ferai tout pour mériter la confiance.

Je tends la main à tout Labé parce que l’être humain quelle que soit sa richesse ou sa force, lui seul ne peut rien. Il faut l’accompagnement de tous pour qu’il réussisse sa mission. Je suis content de cet honneur et je reste ouvert à tout le monde. Je suis preneur de toutes les propositions qui vont dans le sens du bon fonctionnement du parti.

Quelles seront vos premières actions pour une meilleure orientation de cette fédération de l’UFDG ?

Les premiers actes d’abord c’est de convoquer une rencontre importante des instances de la fédération pour examiner les besoins imminents, pour donner un plus au parti. Nous ferons en sorte que tous les cadres nous rejoignent dans le combat entamé par l’UFDG pour l’alternance. L’autre point saillant c’est le recensement des électeurs. Le bureau fédéral invite ses militants de prendre le temps que ça prendra pour se faire enrôler. Vous allez voir des opérateurs de saisie difficiles de caractère partout, mais acceptez leur comportement, jouez sur la patience jusqu’à ce que vous soyez enrôlés. Ne soyez pas frustrés à cause de la lenteur ou autre chose, parce que si vous ratez l’occasion de vous faire enrôler, vous ne nous pouvez rien faire pour votre leader. La chose la plus importante et la plus utile que vous pouvez faire en faveur de votre leader, c’est de glisser le bulletin dans l’urne pour lui. Il faut que chacun de nous soit muni de son récépissé avant la fin de l’opération et attendre le vote. Vous savez, l’UFDG vient de loin et nous comptons aller très loin jusqu’à la magistrature suprême de la Guinée pour inculquer aux guinéens notre slogan qui est de ‘’ Gouverner autrement’’. 

Depuis 2007, le parti est sur un nouvel élan, ce qui a rendu l’UFDG très forte avec les adhésions massives à cause du leadership de Cellou Dalein Diallo, son courage, sa compétence et sa vision de rassembleur. C’est cette chance que nous incarnons dans notre parti. Une fois qu’il occupera la Présidence de la République, c’est tous les guinéens qui vont récolter les fruits de la bonne gouvernance avec le partage équitable des richesses. Notre fédération évolue sous les consignes du parti et de son président. À partir de maintenant nous mettrons beaucoup de valeurs ajoutées pour le parti qui est le plus grand en République de Guinée. Vous savez aller de l’avant n’est pas si difficile, c’est de se maintenir qui pose problème. Donc, nous allons profondément travailler dans ce sens 

Quel est votre dernier mot ?

Le combat que nous menons aujourd’hui, c’est pour que la démocratie soit une réalité en Guinée, que la justice soit indépendante, pour rendre justice à qui de droit. Que chacun soit libre et en sécurité tant qu’il n’est pas en infraction. Nous l’espérons avec Cellou Dalein Diallo à la tête de ce pays. Il s’engage chaque jour que Dieu fait pour changer la vie de la Nation dans un sens positif. Je sais qu’il méritera la confiance du peuple de Guinée. Son objectif c’est de transformer ce pays pour le bien-être de tous sans distinction, donner l’emploi aux jeunes parce que le chômage frappe fort la jeunesse guinéenne à cause de la mauvaise gestion de ce pays. Que chacun dise de son côté, il a fallu longtemps pour trouver le meilleur président de ce pays. Mon souhait est qu’il soit président à l’issue des présidentielles de 2020 alors que je suis fédéral de Labé. Je souhaite que ma promotion soit un porte bonheur pour Cellou Dalein afin qu’il accède à Sekhoutoureya. Il mettra sa compétence, son savoir au service de la nation pour que le pays décolle à la satisfaction de la population guinéenne qui vit aujourd’hui dans une pauvreté inacceptable. 

 

Entretien réalisé par Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 45 45

Créé le Lundi 09 décembre 2019 à 10:52