Conakry : Search for Common Ground lance le festival de la paix à Matoto…

Société

CONAKRY- Dans le souci de lutter contre l’extrémisme violence et promouvoir la coexistence pacifique entre les fils et filles de Guinée, Search For Common Ground a lancé ce vendredi 6 décembre 2019 un festival pour la paix dans la commune de Matoto. Ce festival a été initié dans le cadre du projet ‘’Unis dans nos différences’’ pour contribuer à la cohésion sociale dans le pays. Le projet ‘’Unis dans nos différences’’ de Search For Common Ground est financé à hauteur de 2 millions trois cent mille euros par l’Union Européenne pour une durée de 18 mois.

Après l’implantation de plusieurs clubs de paix dans le pays, les responsables de Search For Common Ground ont mis en œuvre une dynamique de fédération de ces clubs de paix afin que les activités du projet ‘’Unis dans nos différences’’ puissent être pérennisées au-delà des 18 mois qui sont prévus. 

Pour ce festival de Matoto, cinq clubs étaient en compétition dans les rubriques théâtre et danse,  le club de la paix de leaders d’opinions, le club de la paix communal, le club de la paix de la proximité et le club de la paix estudiantin. A l’issu donc de cette première compétition, le club de la paix estudiantin a été le vainqueur sur l’ensemble de ces deux rubriques.

« Ce festival est une initiative qui met au centre d’intérêt la promotion des messages de paix, des sensibilisations mais aussi d’interpellations pour la nécessité de vivre ensemble et de la quiétude sociale », a expliqué Bambo Diaby, Chef de zone de Conakry du projet Unis dans nos différences.

Le Coach du club des leaders d’opinion de la commune de Matoto a quant à lui expliqué que ce festival est d’une importance capitale dans le cadre de la promotion du vivre ensemble dans les communautés. Il a invité les citoyens de sa commune à œuvrer pour la paix. 

« Ce festival est d’une importance capitale. Il impacte les communautés, surtout la jeunesse. Parce que lorsqu’il y a des sensibilisations sur la paix c’est la jeunesse qui va de plus bénéficier parce que c’est elle qui prendra la relève de nos destinées demain. J’invite toute la population à œuvrer pour la paix, à l’acceptation de son prochain et au pardon », a lancé Abdoulaye Barry.

20191207_084235.jpg

Le projet ‘’Unis dans nos différences’’ est un projet de prévention d’émergence des risques de l’extrémisme violent en Guinée à travers un accompagnement des acteurs étatiques et institutionnels. Ce projet a trois objectifs spécifiques, soutenir l’Etat dans la formulation d’un document de stratégie de prévence de l’extrémisme violent, renforcer les capacités de tous les acteurs impliqués dans le projet à savoir détecter les germes de violence et comment y apporter des solutions et accroitre la résilience communautaire.

« Dans ce projet nous avons réalisé des activités d’implantation de 40 clubs de paix dans tout le pays et ces clubs de paix sont des espaces de socialisation qui doivent permettre aux jeunes qui ne sont pas dans le même bord politique et de la même ethnie de s’accepter, d’échanger pour trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans leurs communautés », a conclu Bambo Diaby, Chef de zone de Conakry du projet Unis dans nos différences.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00244) 666 134 023

Créé le Samedi 07 décembre 2019 à 13:35

TAGS