Sidya se confie à Africaguinee.com après l'incendie : "On a évité le pire…"

Incendie à la résidence du leader de l'Ufr
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY- Qu’est-ce qui est à l’origine de l’incendie survenu ce vendredi 6 décembre 2019 à la résidence privée de l’opposant Sidya Touré ? Quel est l’étendu des dégâts causés par le feu ? Comment le feu a-t-il été maitrisé ? Dans un bref entretien qu’il nous a accordé, le leader de l’Union des Forces Républicaines a donné quelques détails sur l’incendie qui s’est déclaré chez lui.

« Pour le moment je n’en sais rien. Mais de prime à bord comme il n’y avait pas d’électricité, et que le groupe a fonctionné toute la nuit, toute la journée, on a cru comprendre que le feu est parti de là. Dans quelles circonstances ? Ils sont en train de faire les enquêtes », a déclaré Sidya Touré.

On a eu beaucoup de chance…

Assez de dégâts ont été causés par ce sinistre. Un groupe électrogène de 30 kilowattheures ainsi que la case se trouvant dans la cour sont tous partis en fumée. Mais le pire a été évité grâce à l’intervention des voisins et des sapeurs pompiers, explique l’opposant.   

« Il y a un groupe de 30KWA qui a brûlé avec tout. La construction qui servait de case et de mosquée dans la cour (...), c’était très bien fait, mais tout a cramé. On a eu beaucoup de chance parce qu’il y avait une cuve de 2000 litres de gasoil. On avait peur que ça prenne feu. Ça pu être refroidi. Nous avons réussi à faire venir les pompiers de Laguipres avant que les autres n’arrivent. Mais surtout nos voisons qui construisent à côté, l’immeuble de 10 étages. Ils sont venus avec leurs extincteurs, leur machine pour envoyer du sable. Parce qu’il n’y a pas d’eau quand il n’y a pas d’électricité dans ma cour puisque je fonctionne sur le forage comme tous les guinéens pratiquement. Mais honnêtement on a évité le pire », a expliqué le président de l’UFR.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Vendredi 06 décembre 2019 à 17:30

TAGS