Infrastructures routières en haute Guinée : « Tout se passe bien », rassure Moustapha Naïté

Infrastructures routières
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics les projets d'infrastructures routières en haute Guinée
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics les projets d'infrastructures routières en haute Guinée

DABOLA - CISSELA-Dans le cadre de sa série de visite en cours, le Ministre des Travaux Publics, Moustapha Naïté est en Haute Guinée. Il s’est rendu  précisément sur le tronçon Dabola-Cisséla - Kouroussa long de 150 km. Sur place, il a montré sa satisfaction sur l'évolution des travaux sur le terrain.

Sur les 68 km du tronçon Dabola-Cisséla, 30 km ont fait l'objet de validation des études d'exécution par la mission de contrôle. Présentement  l'entreprise est niveau du PK0 à partir de Cisséla en allant vers Kouroussa.

Expliquant le constat qu'il a fait sur le terrain, Moustapha Naïté déclare : « c'est un projet qui est réalisé par le groupement HENAN Chine et BEGEC. Dans ce contrat, Begec qui est une entreprise guinéenne exécute 25% du marché afin de lui permettre d’accroitre ses capacités à tous les niveaux. Pour le moment le niveau d'exécution par rapport au délai contractuel est acceptable. Et je suis convaincu que la prochaine visite que nous aurons dans 3 ou 6 mois, on trouvera que les 30 premiers kilomètres ont quand même commencé au niveau de la couche de base avant de recevoir le bitume », expliqué le ministre des travaux publics.

Avant le démarrage effectif des travaux, Begec est actuellement en train de faire des déviations de passage. Dans ce contexte, les plans d'exécution sont soumis à la mission de contrôle et attendent leur prochaine validation.

A la centrale de concassage d’où le groupement d’entreprises produit les granites qui seront utilisés sur la route pour sa durabilité, le Ministre des Travaux Publics a affiché sa satisfaction. « Je dois dire globalement que le travail se passe très bien, le délai contractuel est de 30 mois. Il y'a une bonne collaboration entre l'entreprise et la mission de contrôle », dit-il, précisant que ce « projet est financé par la Banque Islamique de Développement  (BID)».

Concernant le tronçon Cisséla - Kouroussa, l'entreprise a commencé les travaux de remblais. Sur les 82,94 kilomètres, elle a réalisé 45 kilomètres de décapage, selon le chef de mission du contrôle des travaux sur ce tronçon. D’après Fatnassy Rafik, les caractéristiques de la route Dabola – Cisséla – Kouroussa comprennent 81 ouvrages et trois (3) grands ponts.

L'actuelle route qui est de 7 mètres sera élargie à 10 mètres, ainsi tout le corps de la chaussée va changer. De même, la couche de fondation va être de 20 cm, 20 cm de couche de base et 7 cm de bitume. A en croire au chef de mission, « la durée de vie de cette route est calculée pour 20 ans mais on estime qu'elle restera plus longtemps que ça ».

Oumar Bady Diallo

Africaguinee.com
Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Dimanche 24 novembre 2019 à 9:58