Lancement officiel de l’identification des personnes pauvres et vulnérables de l’Agence d’Inclusion Économique et Sociale (ANIES)

Communiqué

Le Premier Ministre sur le terrain pour le déploiement

Le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana lance officiellement, ce jeudi 20 novembre 2019, les activités de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES). 

Le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana va officiellement lancer, ce jeudi 21 novembre 2019, le déploiement des activités d’identification des personnes en situation de pauvreté et de vulnérabilité en République de Guinée.  À cet effet, le chef du gouvernement se rendra jeudi 21 novembre dans la préfecture de Tougué (dans la région administrative de Labé), puis le vendredi 22 novembre à Mamou centre (dans la région administrative de Mamou).

Une délégation composée notamment des ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance, du Conseiller spécial du Premier Ministre chargé de l’Economie, des Finances et du Budget, Coordinateur général de l’ANIES, des cadres de la Primature, de l’ANIES, de l’INS, ainsi que les autres départements impliqués dans le processus, se rendra sur le terrain pour une campagne d’information et de sensibilisation du cadre de création de l’ANIES ainsi que de ses objectifs.  

Ce processus d’identification se fait en deux phases. Une première phase concerne les zones pilotes (qui ont été identifiées en fonction de leur niveau de pauvreté).  Outre Tougué et Mamou, sont également concernées les préfectures de Gaoual, Forécariah, Kindia, Beyla, Dabola, Kérouané et Kouroussa, auxquelles s’ajoutent les cinq (5) communes de Conakry comme zones pilotes.  Après cette phase pilote, l’ensemble du territoire national sera couvert par l’ANIES.

Les opérations de collecte des données économiques et sociales sont confiées à l’Institut national de la statistique (INS), partenaire de l’ANIES. 

Cette campagne d’information vise l’ensemble des autorités, régionales, préfectorales, communales et communautaires ainsi que les communautés bénéficiaires. 

Pour rappel, le déploiement commence par  la collecte des données économiques et sociales (avec l’INS), qui sera suivie de l’enrôlement biométrique (avec la multinationale française IDEMIA) des personnes démunies en Guinée. L’INS va de ce fait collecter les données économiques et sociales d’environ 40% de Guinéens et la société IDEMIA se chargera de l’enrôlement biométrique. La population estimée est de plus de six (6) millions de personnes, dont plus de quatre (4) millions vivent en milieu rural. L’identification des personnes pauvres repose sur l’indice de pauvreté multidimensionnelle.  

La collecte des données économiques et sociales, qui se fait parallèlement à l’enrôlement biométrique, porte sur la période de novembre 2019 à mars 2020. Le déploiement des activités de l’ANIES démarre par une expérimentation de six (6) mois, entre décembre 2019 et juin 2020. Cette expérimentation, qui portera sur un échantillon de 400 000 personnes, conduira l’ANIES à réaliser des transferts monétaires et des travaux à haute intensité de main d’œuvre à partir de la seconde quinzaine du mois de décembre 2019.

Créé le Lundi 18 novembre 2019 à 9:51

TAGS