Conakry: le véhicule de Sidya Touré a-t-il été ciblé par la Police?

Manifestation contre le projet de nouvelle constitution
Sidya Touré, leader de l'UFR dans son véhicule de commandement ce jeudi
Sidya Touré, leader de l'UFR dans son véhicule de commandement ce jeudi

CONAKRY-Alors que la polémique enfle sur les circonstances dans lesquelles le véhicule de commandement de Sidya Touré a pu terminer sa course dans un caniveau ce jeudi 14 novembre 2019, le Ministère de la Sécurité a précisé ce soir qu’à aucun moment les opérations de maintien de l’ordre n’ont ciblé un véhicule ou une personne en particulier.

« Suite à des déclarations publiées sur les réseaux sociaux et émanant de certains responsables de communication de FNDC et de l’UFR, le Ministère de la Sécurité a constaté que l’on tente d’induire l’idée qu’une agression délibérée aurait été perpétrée par les forces de l’ordre contre la personne de Monsieur Sidya Touré. A l’appui de cette désinformation des images d’un véhicule accidenté sont diffusées. Le Ministère de la Sécurité tient à préciser qu’à aucun moment les opérations de maintien de l’ordre n’ont ciblé un véhicule ou une personne en particulier », a réagi le département de la sécurité qui précise que le véhicule a été déplacé.

Une personne est morte par balle selon les témoins, dans l’après-midi de ce jeudi au quartier Hamdallaye. Le corps d’un jeune de seize ans a été transporté à la morgue de l’hôpital Sino guinéen. Alors que l'opposition accuse les forces de l'ordre d'avoir tué ce jeune, le département de la sécurité a rejeté ses accusations indiquant qu’aucune arme létale n’a été utilisée au cours des opérations de maintien d’ordre.

 A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 14 novembre 2019 à 20:31