Lutte contre la faim en Guinée : Le PAM lance le plan stratégique pays provisoire (PSPP) 2019-2022

Publireportage
M Ibrahima Diop Directeur  Pays du PAM en Guinée et la Ministre de la Coopération Diéné Keita
M Ibrahima Diop Directeur Pays du PAM en Guinée et la Ministre de la Coopération Diéné Keita

CONAKRY-Dans sa perspective d’assurer le bien-être de la population vulnérable en Guinée, le programme Alimentaire Mondiale (PAM), a procédé ce mercredi 16 octobre 2019, au lancement officiel de son plan stratégique pays provisoire (PSPP) 2019-2022.

Placé sous la houlette du ministère guinéen de la coopération internationale et de l’intégration africaine, ce programme d’une valeur de 40 millions de dollars, vise à accompagner le gouvernement guinéen dans l’accomplissement des objectifs du développement durable (ODD), à l’horizon 2030.

Selon le Directeur Pays du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Guinée, ce plan stratégique pays provisoire, a été organisé autour de deux piliers. M. Ibrahima Diop indique qu’il s’agit de renforcer la résilience tout en mettant l’accent sur un paquet intégré et d’accompagner les autorités nationales et locales dans l’atteinte de l’objectif «  Faim Zéro » en 2030. Ce, en mettant l’expertise du PAM à la disposition du gouvernement pour faire émerger un système efficace de suivi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et un système de protection sociale nationale ciblant les personnes les plus vulnérables.

‘’Lors de la mise ne œuvre du plan, le PAM maintiendra ses capacités d’intervention d’urgence et son rôle moteur dans l’action menée pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels immédiats des personnes touchées par des crises soudaines. Toutes les activités sont conçues de façon à tenir compte des engagements du PAM en faveur de l’égalité du genre, des jeunes et des personnes handicapées. Le plan s’articule autour de cinq effets directs stratégiques qui se renforcent mutuellement’’, a expliqué Ibrahima Diop.

Selon le directeur Pays du PAM en Guinée, dans le cadre du PSPP, le PAM met l’accent sur l’accès à l’éducation, à l’amélioration de la situation nutritionnelle, à l’égalité du genre et de la promotion de la résilience. Le PAM favorise aussi le renforcement de la résilience des ménages et des communautés ainsi que l’autonomisation à travers un soutien à l’organisation des petits exploitants et aux associations des femmes pour la transformation des aliments.

Signataire de ce plan stratégique pays provisoire au compte de la Guinée, la ministre de la Coopération Internationale et de l’intégration africaine, a souligné dans son discours que cet outil d’opérationnalisation sur  la période 2016-2020, de la vision Guinée 20-40, le PNDES s’est fixé comme objectif global de promouvoir une croissance forte et de qualité pour améliorer le bien-être des guinéens.

‘’ L’initiative présidentielle dans le secteur de l’agriculture est une matérialisation active de cet objectif pour deux résultats finaux importants. A savoir : le bien-être de la population, particulièrement de la population vulnérable. Le second résultat a trait à l’impulsion d’une dynamique de transformation structurelle qui contribue à une prospérité inclusive et durable en Guinée’’, a rappelé Diéné Keita, ministre de la Coopération internationale.

Poursuivant, elle a indiqué que la Présentation du PSPP du programme de coopération entre le gouvernement de la République de Guinée et le PAM pour la période 2019-2022 contribue largement à deux principaux résultats.

‘’ Il s’agit du bien-être de la population, notamment en fournissant du riz mais également en dotant les cantine scolaires de riz et d’aliments  appropriés pour favoriser l’acquisition des connaissances chez l’enfant. Le PAM contribue à travers son programme à l’impulsion de la dynamique de transformation structurelle en achetant auprès des groupements de paysans et de femmes le riz guinéen. Ceci est l’occasion d’encourager le PAM à renforcer cet élan qui contribue tant à notre croissance inclusive’’ s’est-elle réjouit.

Le PAM assiste 86,7 millions de personnes dans environ 83 pays chaque année. En Guinée 1000 cantines scolaires sont alimentées par le PAM pour une assistance de près de 400 mille personnes.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 17 octobre 2019 à 11:40