Guinée : des leaders politiques dans le viseur du pouvoir d’Alpha Condé ?

Politique
Sidya Touré
Sidya Touré

CONAKRY- Des leaders politiques sont-ils dans le collimateur du pouvoir en place ? Sidya Touré qui a déclaré ce lundi 7 octobre 2019 que la Guinée est en danger a accusé le pouvoir d’Alpha Condé de vouloir agresser des leaders. 

Alors que le Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC) entend descendre dans la rue à partir de la semaine prochaine, Sidya Touré a lancé un avertissement. Le leader de l’union des forces républicaine prévient qu’on veut agresser les leaders. 

« Dans la mesure où ces gens n’arrivent pas à arrêter ce qui a déjà commencé maintenant, c’est la violence qu’on nous promet. On veut agresser les leaders. Notre pays est en danger (…). Mais ce que je peux vous dire, nous sommes déterminés à aller de l’avant. Nous allons faire en sorte que les guinéens démontrent exactement où est la légitimité dans ce pays », a martelé le Président de l’Union des Forces Républicaines.

Sidya Touré réitère qu’ils n’accepteront pas le troisième mandat.  « Nous rentrons dans une phase où les guinéens doivent récupérer leur liberté qu’on veut nous confisquer. Il faut que cela soit très claire, nous n’accepterons pas de 3ème mandat, que ce soit par référendum ou organisé de manière déguisée derrière un semblant d’élections législatives. Nous n’accepterons pas que le peuple de Guinée soit caporalisé », a averti l’opposant. 

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 07 octobre 2019 à 20:16

TAGS