Guinée : des ennuis pour le Ministre Keira?

Justice
Le Ministre de la Sécurité Alpha Ibrahima Keira
Le Ministre de la Sécurité Alpha Ibrahima Keira

CONAKRY-Le torchon brûle entre le Ministre guinéen de la Sécurité et de la protection civile et les magistrats. Alpha Ibrahima Keira est accusé d’avoir tenu des propos dans une de ses sorties médiatiques tendant à ternir l’image et exposer les magistrats en danger.

Face à la montée de la criminalité ces derniers temps dans le pays, le ministre de la Sécurité aurait pointé un doigt accusateur sur les magistrats guinéens qui, selon lui, libèrent les bandits après leur arrestation par les services de police. Cette déclaration irrite les magistrats qui envisagent de demander des comptes au concerné. Mieux, ils entendent interpeller le Premier ministre face à cette situation.

« Une telle déclaration nous met en mal avec les officiers de police judicaire (OPJ). Mieux ça met notre situation en danger dans les localités où nous habitons. Parce qu’aujourd’hui, il y a des magistrats qui ont commencé à entendre des citoyens dans leur entourage faire des protestations en disant voilà les gens qui libèrent les bandits. C’est contre ça que nous avons contesté et exprimé notre préoccupation », a confié à notre rédaction un magistrat.

Le ministre sait que le magistrat qui commet une faute professionnelle est susceptible de sanctions devant le Conseil Supérieur de la Magistrature, a observé notre interlocuteur.

« Nous demanderons au Premier Ministre de prendre des mesures appropriées à cette situation. Puisque nous,  ni les juridictions, ni nos domiciles, personne ne bénéficie d’une protection individuelle », a martelé notre interlocuteur.

Ce bras de fer rappelle celui qui a opposé il y a quelques mois l’influent député Amadou Damaro Camara et les magistrats. La suite on la connait.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Vendredi 04 octobre 2019 à 10:43