Constitution et législatives du 28 décembre : Qu’en pense Bah Ousmane ?

Consultations nationales sur la Constitution
Bah Ousmane, leader de l'UPR
Bah Ousmane, leader de l'UPR

CONAKRY-Longtemps resté silencieux sur le débat lié à la Constitution, le ministre d’Etat Bah Ousmane va clarifier sa position. Le conseiller du Président Alpha Condé qui faisait partie de la délégation de la mouvance présidentielle qui a été reçue ce lundi 16 septembre 2019 par le Premier ministre dans le cadre des consultations sur la constitution, a confié à Africaguinee.com qu’il officialisera la position de son parti ce mardi.

 « J’ai participé à la rencontre à la primature, on a une réunion du Bureau Exécutif, je dois rendre compte et on officialise -notre position- le mardi », a indiqué le leader de l’UPR.

Interpelé sur la date annoncée par le président de la CENI pour la tenue des élections législatives, le conseiller à la présidence a laissé entendre que son parti analysera sa faisabilité avant de prendre position.  

« J’avoue que je ne connais pas l’état des préparations des élections parce que j’ai été absent du pays un bon moment, je ne connais pas ce qui a été fait jusqu’à présent. Mais, si la CENI a proposé la date du 28 décembre, ça doit être en toute connaissance de cause. Maintenant puisqu’il y a des délais constitutionnels et des délais incompressibles aussi, nous allons analyser ça également parce que c’est une succession d’étapes. Et il y a des choses qu’on ne peut pas changer », a averti Bah Ousmane.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 17 septembre 2019 à 10:01