Conakry: Le Comité d’Orientation Stratégique du BoCEJ tient sa 10ème session

Emploi des jeunes
Le Comité d’Orientation Stratégique du BoCEJ tient sa 10ème session
Le Comité d’Orientation Stratégique du BoCEJ tient sa 10ème session

CONAKRY-Le Comité d’Orientation Stratégique du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCeJ) s’est réuni ce mercredi 11 septembre 2019 pour faire l’état des lieux de l’exécution du projet. C’était à l’occasion de sa 10ème session ordinaire. Au cours de cette rencontre qui a mobilisé plusieurs membres du gouvernement, le secteur privé, des documents d’audit du projet fait par un cabinet international, une lettre de restructuration entre le gouvernement guinéen et la Banque mondiale ainsi que l’état d’exécution du projet chez les bénéficiaires ont été présentés.

Cette 10ème session ordinaire du Comité d’Orientation Stratégique (COS) du projet BoCEJ a permis d’identifier plusieurs difficultés qui retardaient l’exécution du projet. A la fin des discussions, le ministre de la jeunesse et l’emploi des jeunes a fait le compte-rendu de la rencontre. Selon Mouctar Diallo, les faiblesses du projet ont été détectées par le comité et des solutions de sortie de crise ont également été proposées.

« A l’occasion de cette session nous avons examiné les recommandations du dernier COS, nous avons examiné des points inscrits à l’ordre du jour notamment la présentation de l’état d’avancement de la mise en œuvre des différentes activités, nous avons aussi examiné l’audit du projet, et plusieurs autres dossiers qui étaient à l’ordre du jour. Encore nous avons eu de belles discussions qui nous ont permis d’identifier les faiblesses du projet et nous avons envisagé des mesures correctives, nous avons également examiné les points forts que nous allons renforcer.Tout cela pour permettre à ce projet qui vise plus de 20 mille jeunes en terme de formation et qui permet à des jeunes aussi de bénéficier des stages après leur formation et d’autres les accompagner vers l’entreprenariat », a expliqué le Président du Comité d’Orientation Stratégique du projet BoCEJ avant d’annoncer qu’il est engagé dans le cadre du rallonge du projet BoCEJ au-delà de 2021.

« Nous sommes satisfaits et nous sommes sûrs que le projet BoCEJ va continuer à être bien mis en œuvre dans l’intérêt exclusif des jeunes. Nous voulons pérenniser ce projet et pour cela nous allons faire en sorte d’avoir des discussions avec le bailleur de ce projet qui est la  Banque Mondiale pour voir comment rallonger ce projet jusqu’en 2021 en bénéficiant d’autres enveloppes pour le continuer et voir comment aussi élargir le partenariat pour aller vers d’autres bailleurs qui pourront contribuer à financer ce projet », a ajouté Mouctar Diallo.

Après avoir détecté quelques problèmes qui freinent l’exécution de ce projet, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a promis au Comité d’Orientation Stratégique que des concertations seront ouvertes au niveau du gouvernement ainsi qu’au niveau du secteur privé en vue de les impliquer davantage pour mieux améliorer la gestion du BoCEJ.

« Il y a encore des difficultés qu’on rencontre au cours de l’exécution de ce projet et l’une des principales difficultés c’est comment faire en sorte que les entreprises qu’elles soient des start-up ou des entreprises opérationnelles depuis des années puissent être partie intégrante du projet. Pour cela nous allons nous concerter au niveau du gouvernement mais aussi avec le secteur privé pour les impliquer davantage dans ce projet qui est très important parce qu’il s’agit du capital humain dont elles ont besoin et aussi de faire en sorte que la gestion du projet s’améliore pour que nous puissions décaisser le plus rapidement et augmenter notre capacité d’absorption », a aussi promis Abdoulaye Yéro Baldé.

Faut-il noter que le projet BoCEJ dans son programme ‘’Education et Emploi’’ piloté par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et le Fonds d’Insertion des jeunes (FONIJ) vise 2 800 jeunes. L’objectif de ce projet est d’offrir à des milliers de jeunes diplômés sans-emplois des opportunités de s’auto-employer à travers l’entreprenariat, les pratiques et les formations certifiantes orientées sur l’emploi.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 12 septembre 2019 à 10:43

TAGS