Prison de Kindia : la bonne nouvelle après une grosse frayeur chez les détenus

Justice
Prison de Kindia
Prison de Kindia

KINDIA- C’est sans doute une nouvelle qui devrait soulager les détenus malades de la maison centrale de Kindia. Après la publication de notre article sur la rupture des soins dans ce centre de détention, des dispositions ont été prises par les autorités pénitentiaires.

L’espoir renait chez les détenus porteurs de maladies chroniques à la prison de Kindia. Comme le témoigne ce travailleur. « Il y a eu un changement positif à la maison centrale de Kindia, quelques heures seulement après la publication de votre article, des mesures ont été prises pour soigner les cas les plus urgents. Pour un premier temps, les directions régionales et préfectorales de la santé de Kindia sont venues avec leurs équipes pour constater de visu la réalité. Après leur départ des médicaments ont été d’abord envoyés pour les sidéens et les tuberculeux. Pour les tuberculeux le médecin chargé de leur traitement s’active depuis pour les soigner. Pour les sidéens, l’infirmier et ses assistants administrent les soins appropriés sur l’autorisation des autorités sanitaires de Kindia. Nous sommes à l’attente des lots de médicaments pour les autres détenus qui ont le paludisme, la diarrhée ou d’autres pathologies. Des missions sont aussi venues du ministère de la justice pour se rassurer de l’effectivité de l’instruction venue de département. Merci à vous Africaguinée, sachez que vous avez contribué à sauver des vies des personnes vulnérables privées de liberté» s’est réjoui M.I en service à la maison centrale de Kindia.

Joint au téléphone, le porte-parole du ministère de la justice, Sékou Keita qui a été en mission à Kindia a précisé qu’il n’y avait pas de situations alarmantes. Il a promis que des dispositions seront prises pour éviter que des défaillances similaires ne se reproduisent dans l’avenir. Il faut noter que la mise en application du protocole d’accord signé entre les ministères de la santé et de la justice pour la prise en charge des détenus connait des difficultés depuis le départ de la croix rouge dans les milieux carcéraux guinéens.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguineee.com

Tel : (+224) 664 93 45 44

Créé le Mardi 10 septembre 2019 à 15:21

TAGS