Santé : Des journalistes outillés sur la couverture des épidémies…

Medias
Des journalistes guinéens outillés sur la communication liée aux épidémies
Des journalistes guinéens outillés sur la communication liée aux épidémies

COYAH- L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en collaboration avec l’Organisation Internationale des Migrations (OIM)  ont organisé une session de formation à l’endroit des professionnelles de medias sous le thème « Préparer les services chargés de l’application de la loi aux  futures épidémies en Guinée ».

Ce séminaire  qui s’est déroulée du mercredi  28  au vendredi 31 septembre 2019  dans ma préfecture de Coyah vise notamment  à outiller  les participants  sur le rôle des medias en cas d’urgence de santé publique et comment éviter de colporter les rumeurs. Durant trois jours, la quarantaine de participants ont bénéficié d’outils pour améliorer leurs  compétences  sur divers types d’informations et de communications du  risque en cas d’urgence sanitaire.

A la fin de la formation, le Senior communication de l’OIM a affirmé que cet atelier  a permis aux participants de connaitre les grands principes de communication sur les risques ainsi que les mesures à adopter pour une réponse rapide et adéquate en situation d’urgence.

Toutefois, Guy Paul Coumbassa a interpellé les journalistes sur la transmission de ces acquis. « Cette formation, fruit de la collaboration entre l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et OIM Guinée a été rendue possible grâce au concours du projet prepline sur financement du département d’Etat Américain. J’ose espérer que les notions apprises lors de cet atelier contribueront au renforcement de vos institutions respectives et à transmettre des informations en temps réel et crédibles aux populations guinéenne »,  a espéré  M. Coumbassa.

Pour sa part, le Chef de département communication de l’ANSS s’est réjoui de la réussite de cette rencontre par la grande participation de la presse privée et publique.

« Nous avons choisi le moment le plus difficile de l’année pour organiser cet atelier. Mais, je suis heureux de vous dire que nous avons avoisiné les 90 pourcents de participation. Pour moi, c’est la première chose à relever puisque nous avons tous vu la pluie. On avait voulu remette l’atelier à une autre date. Mais, nous avons dit non parce que chacun de nous avait un objectif qui est de venir écouter et apporter sa petite contribution par rapport ce thème d’une importance capitale », a déclaré Sory II  Keira au nom de son directeur Dr Sakoba Keita.

A cette occasion, les participants ont remercié les organisateurs pour cette initiative avant de rassurer du bon usage des enseignements reçus. Ils ont également fait des recommandations à l’endroit des organisateurs dont la démultiplication de ce genre d’atelier à d’autres journalistes et la mise en  place d’un réseau de journalistes.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Lundi 02 septembre 2019 à 10:22

TAGS