Querelles au sein de l’opposition : Quelles solutions pour Cellou Dalein?

Bataille pour le contrôle des démembrements de la CENI
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne a brisé le silence sur les querelles qui minent l’opposition à cause des démembrements de la CENI.

 « Nous sommes dans un processus de mise en place des démembrements de la CENI dans les sous-préfectures, communes urbaines et dans les préfectures ainsi que dans les commune de Conakry. Vous avez sans doute suivi, c’est comme si ça divise l’opposition mais ce que je puis vous dire, la loi a été appliquée et les concertations sont en cours pour aplanir les divergences. Et croyez-moi, à cet égard l’UFDG fait beaucoup pour éviter les divisions qui peuvent gêner l’unité et la force de l’opposition et même du FNDC. La loi a été claire, elle a indiqué que chaque parti aura un nombre de représentants proportionnel aux suffrages qu’il a obtenu dans les différentes localités à l’occasion des dernières élections nationales à savoir les présidentielles, les législatives et les communales. L’opposition s’est retrouvée et a trouvé un consensus pour adopter une méthodologie de travail, une commission de 19 personnes de 19 partis. Celle-ci a travaillé de la manière la plus rigoureuse et a donné des résultats. Certains n’étaient pas satisfaits des résultats obtenus, l’UFDG s’est dit disposée à regarder sur ses quotas pour rétrocéder si nécessaire à certains, en fonction de leurs besoins et des possibilités que nous avons, cet exercice est en train de fonctionner », a expliqué Cellou Dalein Diallo.

Le leader de l’UFDG prévient que ce n’est pas la peine de se battre pour les démembrements. Il assure que tout va bien se passer.  

« Ce n’est pas la peine de se battre pour les démembrements, il n’y pas de problème. Nous avons dit que l’UFDG fait ce qu’elle peut pour que chacun ait sa part. Vous le savez par expérience que si Alpha organise les élections, il déclare les résultats qu’il veut. Donc c’est lui le problème. Je tiens à vous rassurer que ça va bien se passer. Il n’y aura jamais l’unanimité mais la grande majorité des partis politiques de l’opposition était d’accord avec la méthodologie et les résultats obtenus. Pour les autres, nous sommes en train de voir qu’est-ce qu’il y a lieu de faire. Grâce à votre engagement et vos efforts l’UFDG a de bons scores dans certaines régions et des moins bons dans d’autres régions.  Nous faisons l’effort pour que tout le monde puisse être représenté dans les démembrements », a assuré Cellou Dalein Diallo.

Oumarr Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Samedi 24 août 2019 à 22:05