Démembrements de la CENI : "l'os" qui divise Cellou Dalein et ses alliés...

Démembrements de la CENI
Des leaders de l'opposition guinéenne
Des leaders de l'opposition guinéenne

CONAKRY-Après moult tractations sur fond d’accusations, les partis politiques d’opposition n’arrivent toujours pas à trouver  un accord consensuel pour la désignation de ses représentants au niveau des démembrements de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Entre Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et leurs pairs de l’opposition c’est toujours l’impasse ! Mais les discussions continuent pour trouver un consensus (au forceps) autour de cette crise, a appris Africaguinee.com.

Les adversaires d’Alpha Condé s’arcboutent sur la méthodologie de calculs pour sortir le quota devant revenir à chaque parti politique. Les résultats du travail effectué par une commission technique n’auraient pas encore été approuvés par tous les blocs politiques.

Faute de consensus,  la Coalition de l’opposition démocratique (COD) qui réunit Sidya Touré, Lansana Kouyaté, et compagnie a adressé un courrier de protestation à la CENI pour dénoncer le fait que dans plusieurs préfectures en Moyenne Guinée, l’UFDG est exclusivement représentée.

Pourtant apprend-on, le parti de Cellou Dalein Diallo a eu un esprit de partage en attribuant même ce qui lui revenait de droit, soutient une source proche de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Malgré tout, la crise n’est pas encore résolue. Car, le Bloc Libéral de Dr. Faya Milimouno appuyé par certains partis de la CPR (coalition des partis pour la rupture), a contesté cette « solution », estimant que la méthodologie utilisée dans les calculs est discriminatoire. Ces partis auraient décidé de déposer la liste de leurs représentants dans les démembrements en solo.

Ce n’est pas tout ! Puisque d’autres partis n’y ont pas trouvé leur compte. C’est le cas de l’Union des forces démocratiques, (UFD) de Mamadou Bah Badikko, qui a été carrément exclu.

Contacté, un leader de l’opposition a indiqué que les négociations se poursuivent pour trouver un consensus. « Dans sous peu nous allons nous rencontrer pour trouver un consensus. Mais pour le moment, il n’y a pas eu une représentation  consensuelle  ni au niveau des CEPI, ni des CESPI », a confié cette source.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 23 août 2019 à 16:42