Troisième mandat : le camp des adversaires d’Alpha Condé se renforce…

Lutte contre le troisième mandat
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Alors que le parti au pouvoir continue de battre campagne sur le terrain pour obtenir l’adhésion populaire au projet de nouvelle Constitution, le camp des adversaires du projet se renforce. Le FNDC (front national pour la défense de la Constitution) vient d’enregistrer l’adhésion d’un bloc dénommé « Tous Contre Alpha Condé ».

Animé par une volonté d’œuvrer pour le départ de l’actuel dirigeant guinéen au pouvoir en 2020, ce bloc a décidé de rejoindre le FNDC pour mener la lutte pour le respect de la Constitution de mai 2010. La charte d’adhésion a été signée ce mercredi à Conakry,  a-t-on appris.

Pendant ce temps, le parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, appuyé par certains ministres continue de battre campagne à l’intérieur du pays pour le projet de nouvelle constitution. Une manifestation est prévue dans ce sens le samedi prochain à Nzérékoré, ville située dans le sud du pays où il y a déjà eu un mort dans des heurts entre opposants et partisans du projet de nouvelle constitution.

Cette manifestation laisse craindre de nouveaux affrontements, car l’antenne locale du FNDC qui dénonce la violation de l’accord signé il y a quelques mois suite à des violences meurtrières liées au troisième mandat, promet de manifester elle aussi.

Au pouvoir en Guinée depuis 2010, Alpha Condé envisage de changer la Constitution dans le but, selon ses détracteurs, de s’octroyer un troisième mandat.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 22 août 2019 à 18:13

TAGS