Mali : Il confond une fillette à un singe et la blesse par balles…

Société

MALI- Le pire a été évité de justesse dans le district de Horè-Liity, sous-préfecture de Doghel Sigon, préfecture de Mali. Fatima Diallo, une fillette âgée de 6 ans a été blessée accidentellement par balles de calibre 12  au niveau des membres inférieurs alors qu’elle cueillait des oranges dans le champ de son père.  L’auteur du tir, envoyé pour surveiller le champ par le père de la victime, a confondu la fillette à un singe. Plus de peur que de mal, la vie de la fillette n’est plus en danger. Elle suit des soins à l’hôpital régional de Labé. 

 « J’ai envoyé quelqu’un pour garder mon champ de maïs contre les singes. Ma fillette était là-bas pour cueillir des oranges. À son arrivée, il a vu les branches se remuer. Automatiquement,  il a pensé que c’est les singes puisqu’il y avait une distance entre eux. Je précise que c’est moi qui ai envoyé le jeune garder mon champ. C’est quand il a tiré sur l’arbre que la fille a fait des cris. C’est comme ça qu’il s’est rendu compte que c’est une personne qui était là. Lui-même a crié pour dire qu’il a tué quelqu’un. Heureusement la fillette n’est pas morte. Nous sommes venus à Labé pour des soins. Nous avons fait la radio ils m’ont dit que la fille n’est pas en danger. Nous attendons la suite »,a expliqué Diallo Moudjitaba, le père de la victimeFatima Diallo.

 «  Le jeune tireur est de chez nous. Et c’est moi qui l’avais envoyé garder mon champ. Depuis quelques jours, je suis derrière lui afin qu’il aille surveiller le champ parce qu’il a un fusil de chasse. Les singes dévastent le champ. Après l’accident, il a présenté des excuses. Il voulait même venir au chevet de la fille, mais nous lui avons dit d’attendre d’abord. L’hôpital nous dit que ce n’est pas si grave », a ajouté le père de la victime. 

Selon un médecin traumatologue en service à l’hôpital régional de Labé, Diallo Fatima présente des légions tissulaires à la fesse de la cuisse droite et la jambe gauche suite à un accident de fusil. Sa vie est hors de danger. 

 

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 22 août 2019 à 20:17

TAGS