Guinée : des "grincements de dents" chez les adversaires d'Alpha Condé…

Crise au sein de l'opposition
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG, Faya Milimouno, leader du BL et Sidya Touré président de l'UFR
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG, Faya Milimouno, leader du BL et Sidya Touré président de l'UFR

CONAKRY-Manifestement, il n’y a pas que le choix de l’opérateur technique qui divise l’opposition guinéenne.

Les adversaires du régime d’Alpha Condé ne s’entendent pas sur la désignation de ses représentants dans les démembrements de la CENI.

Les « petits partis » estiment avoir été lésés par les grands partis notamment l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo et l’union des forces républicaines (Ufr) de Sidya Touré.

L’une des principales victimes de cette situation serait le Bloc Libéral (BL) de Dr. Faya Milimouno, ancien candidat de l’élection présidentielle de 2015, qui a haussé le ton.

Aux dernières nouvelles, nous apprenons qu’une solution pourrait être trouvée pour éviter l’éclosion d’une crise pouvant fragiliser l’opposition dans la lutte pour la défense de la Constitution.  

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 22 août 2019 à 15:34