3ème mandat : un risque d’affrontements très élevé à Nzérékoré…

Projet de changement constitutionnel

NZEREKORE- La ville de Nzérékoré pourrait à nouveau connaître des remous sociaux. Deux fractions opposées risquent de s’affronter le samedi 31 août prochain dans la commune urbaine de Nzérékoré.

La manifestation projetée par des partisans du pouvoir au sujet du projet de référendum n’est pas du goût des membres de l’antenne locale du « Front National pour la Défense de la Constitution ». Ce meeting est prévu le samedi prochain au centre de formation professionnelle de Nzérékoré.

L’antenne locale du FNDC qui a déjà adressé un courrier de « mise en garde » aux autorités locales, menace d’organiser une manifestation dans l’enceinte de la cour de l’École Nationale des Instituteurs qui fait face à celle du centre de formation. Le risque d’affrontements serait très élevé si les deux fractions se rencontraient dans le quartier Gbahana, dans la commune urbaine de Nzérékoré.

Le FNDC dénonce la violation de l’accord qui avait été signé le 19 juin dernier entre les représentants du Front National pour la Défense de la Constitution, les autorités locales et des représentants d’organisations de la société civile. 

A suivre…

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinée.com  

A Nzérékoré.

Tél. 00224 628 80 17 45

Créé le Mercredi 21 août 2019 à 11:38

TAGS