Lélouma : le poste de Santé de Niagantou rénové par les fils de la localité…

Société

LELOUMA- L’Union pour le Développement de Nigantou (UPDN) vient de rénover et équiper le poste de santé de cette localité située dans la préfecture de Lélouma, en moyenne Guinée. Cette rénovation va contribuer à l’amélioration de l’accès aux soins de santé de qualité pour les populations de cette localité et environs. 

Le poste de Santé de Niagnatou fait peau-neuve ! La remise des clés de ce centre hospitalier entièrement rénové, aux heureux bénéficiaires eu lieu ce dimanche 18 août 2019, a-t-on constaté sur place. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à la remise du poste de Santé de Niagantou dans une allégresse totale. On notait également la présence de l’ensemble des autorités régionales et préfectorales de la Santé qui ont encouragé les donateurs à continuer dans le même sens. Dans son discours axé sur l’ouverture de ce centre, le Représentant du gouverneur de Labé, M. Ouremba Traoré, directeur de cabinet du Gouvernorat, a salué le bon exemple des ressortissants de Niagantou à travers l’UPDN, avant de déclarer au nom de son mandant, ouvertes les portes du poste de santé de Niagantou au grand public. 

Le coût global des réalisations est estimé à 175 millions de francs guinéen exclusivement financés par les fils de la localité. Porteuse du projet, l’union pour le développement de Niagantou ne compte pas s’arrêter là. Elle compte réaliser des ouvrages de franchissement, soutenir l’éducation des enfants et protéger l’environnement. 

Présent à cette cérémonie, l’actuel président du district qui avait initié la construction du poste de santé qui vient d’être rénové et équipé se souvient : «Ce poste de santé a été construit en 1982. A l’époque j’étais maire de PRL. Après le paiement des normes (impôts, NDLR), nous avons bénéficié des ristournes à hauteur d’un million et quelques. J’ai pris l’initiative de soumettre aux populations l’idée de construire un poste de santé. C’est comme ça que c’est parti pour ce poste. Avec des cotisations, nous avons avancé dans le travail. En 1986 nous l’avons inauguré. Nous invitons tous les citoyens de fréquenter ce poste réhabilité et bien équipé car l’important c’est quand les malades viennent se traiter, les femmes en état de famille pour les consultations ou les accouchements. Nous accueillons cette remise avec joie et bénédiction pour nos enfants qui ont pu réaliser ces travaux à notre temps, nous sommes conscients que nous avons des successeurs », s’est réjoui Elhadj Alghassimou Bah, l’actuel président de district de Niangantou. 

Dans son discours de circonstance, Docteur Mamadou Alpha Diallo, vice-président l’UPDN  a lancé un appel aux populations pour fréquenter l’hôpital.  « Nous avions commencé légèrement, mais nous venons de nous rendre compte du travail sérieux réalisé ici. Ce qu’il faut souligner, si on fait ces réalisations avec tout le matériel nécessaire, c’est pour le bien-être des populations. Le bénéfice attendu c’est quand tout le monde y vient pour des soins  et que le médecin soit ponctuel pour qu’il soigne tout patient qui y vient. Nous demandons aux citoyens de venir se traiter. Si c’est un cas qui dépasse le personnel soignant, il va le référer ailleurs », a lancé Dr. Diallo. 

Pour sa part, le Coordinateur Général des activités à l’union pour le développement de Niagantou, a indiqué que  les réalisations effectuées sont énormes. 

« Ce poste est aujourd’hui l’un des rares qui dispose de tout le matériel nécessaire pour une prise en charge adéquate au niveau de la pédiatrie, des adultes et  des femmes enceintes. Tout est réuni aujourd’hui pour une meilleure prise en charge. Nous avons envoyé des lits d’observations, une table de consultation, une table d’accouchement, des potences, des toises pour mesurer les bébés, des boites à pansements, des thermo flash, il y a eu des paravents que nous mettrons entre les lits des malades ; des balances et des tensiomètres. Tout répond aux normes requises. Le bureau du chef de poste a été bien aménagé pour son confort et son bien-être, son logement qui était vétuste a été réhabilité. Ça lui permet de rester sur place pour s’occuper des patients à tout moment. L’autre aspect qui est plus important ici, c’est l’accès à l’eau potable dans l’enceinte du poste avec un puits amélioré. Donc c’est un soulagement pour les femmes qui viennent se soigner et le personnel. Maintenant ils n’iront nulle part, l’eau est à portée de main. Le coût global des réalisations est de 175 000 000 GNF. Et  il faut noter que tout provient des contributions communautaires. Tout ça c’est pour soulager les populations du village en général et les femmes de façon particulière parce que la femme c’est la vie », a expliqué Dr Abdourahmane Bah, annonçant que l’association envisage de trouver une ambulance pour conduire les cas graves dans des centres spécialisés. 

69160840_1320446994780591_5041712652502433792_n.jpg

Boubacar, citoyen de Niagantou qui a coordonné les travaux s’est réjoui de son coté de l’apport des ressortissants de sa localité. « Nous sommes heureux, parce que c’est en janvier 2018 que nous avons décidé de réunir les fils de la localité résidents et ressortissants et voilà déjà les fruits. Chacun a répondu de son côté et selon ses moyens. Nous avons commencé la réhabilitation  et l’équipement du poste de santé en Mars 2018. Tout ce que vous voyez c’est en un an et quelques mois seulement. On ne se limite pas là nous avons d’autres projets, nous avons 9 ponts à réaliser, la protection de l’environnement, appuyer le secteur  éducatif à l’école française comme au coran et tout ce qui lié au développement », a confié ce fils de Niagantou. 

Ce geste de l’Union pour le Développement de Niagantou a réjoui le Docteur Nicolas Léno chef de centre de santé de Diountou qui coordonne les différents postes de santé de la localité. Il a assuré qu’ils feront tout le nécessaire pour prendre soin de ce bijou. 

« La joie est immense pour moi, j’ai reçu ce bijou des mains de la communauté pour la communauté. Nous ferons en sorte de maintenir la propreté, mon chef de poste y résidera pour servir comme ça se doit la population. Et le matériel envoyé sera utilisé à bon escient. Mon message à l’endroit des femmes, qu’elles s’habituent à venir ici pour les soins, si elles ne viennent pas c’est une peine perdue, les efforts fournis tombent à l’eau. Ce que nous ne souhaitons pas. Surtout il faut que la population s’intéresse à la vaccination. Ce sont les enfants vaccinés qui peuvent être des cadres de demain, donc le poste est fait pour tout ça », a lancé le Dr. Léno. 

Au nom des femmes de la localité, bénéficiaires directes, Mme  Rabiatou Bah a remercié les donateurs tout en promettant qu’elles prendront soin de ce poste de Santé : «  Nos fils, nos enfants, nos jeunes ont fait ce qu’il faut pour nous. Ils ont mis la main à la poche pour nous donner une bonne image à notre hôpital. Ils ont fait leur part, il reste la nôtre qui est de créer une association de femmes pour entretenir le poste de santé, nous n’avons pas d’argent pour construire mais nous pouvons entretenir », a-t-elle promis. 

 

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. :  (224) 664 93 45 45

Créé le Lundi 19 août 2019 à 19:48

TAGS