Guinée : des élus de l’UFDG dans le viseur de Bouréma Condé ?

Politique

LABE- Plusieurs maires élus sous la bannière de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée sont dans le collimateur du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Tous les élus locaux qui ont répondu à l’invitation de Cellou Dalein Diallo cette semaine à Labé ont été « sommés » de se justifier par leur Département de tutelle, a appris Africaguinee.com.

Ces maires auraient été appelés par des préfets qui ont reçu des instructions en provenance de Conakry. 

« C’est un appel téléphonique du préfet de Mali que j’ai reçu. Il m’a fait savoir qu’il a appris que je suis venu répondre à une invitation à Labé, je lui ai dit que c’est effectif. Il m’a demandé de lui déposer le lendemain un écrit justifiant ma venue à Labé. J’ai répondu faire un écrit sur les raisons de ma visité à Labé ? Donc je cesse de jouir de mes droits de citoyen ? Il dit que c’est des instructions qui viennent de l’administration du territoire. J’ai dit au préfet nous ne refusons pas de lui envoyer un écrit mais il faut un écrit pour répondre par un autre écrit. Donc j’ai dit il faut qu’il nous écrive une note dans laquelle il a va indiquer de quoi les maires sont reprochés. Comme ça nous pourrons répondre à la correspondance », a précisé le maire de Mali.

Aucun des préfets interrogés par notre rédaction n’a voulu s’exprimer sur ce sujet. Tous ont préféré garder le silence.

A rappeler que lors des différentes rencontres que Cellou Dalein Diallo a eu avec les maires élus sous la bannière de son parti à Labé et Pita, il a été question du projet de référendum Constitutionnel en Guinée. Le Chef de file de l’opposition guinéenne a demandé à ces élus de ne point participer à la promotion d’un troisième mandat en faveur du pouvoir du Président Alpha Condé.

 

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour africaguinee.com

Tél. (+224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 15 août 2019 à 14:26