Référendum constitutionnel en Guinée : Les Etats-Unis expriment un "problème"…

Constitution
Tibor Nagy
Tibor Nagy

CONAKRY- Les appels des opposants au projet de référendum pour la nouvelle Constitution ont-ils été entendu par les Etats-Unis ? L’administration Trump vient de clarifier sa position au sujet du projet de référendum Constitutionnel qui continue de diviser les différents acteurs politiques en Guinée.

Le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines a indiqué que son pays a un « problème » avec les Présidents qui changent de Constitution uniquement pour se maintenir au pouvoir.

« D’abord les Etats-Unis reconnaissent la souveraineté de chaque État, et les États peuvent changer leurs constitutions à leur guise. Mais nous avons un problème s’il apparaît évident que le Président en exercice se sert de cela uniquement pour se maintenir au pouvoir », a souligné Tibor Nagy au micro de nos confrères de Rfi.

Les partisans du Président Alpha Condé veulent d’une nouvelle Constitution. Le Gouvernement dirigé par Kassory Fofana s’est déjà prononcé en faveur d’une nouvelle Constitution. Les opposants réunis au sein du Front National pour la Défense de la Constitution multiplient les actions pour empêcher disent-ils, Alpha Condé de se maintenir au pouvoir.  

« D’autres pays ont changé leurs Constitutions pour en modifier certains aspects tout en respectant les principes démocratiques à savoir un débat sur la pertinence d’une nouvelle loi fondamentale et son adoption soumise à un référendum », a estimé le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines Tibor Nagy.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 08 août 2019 à 12:31

TAGS