La mère du Sous-Lieutenant Sékou Condé inconsolable : « Mon fils faisait tout pour moi… »

Témoignage

CONAKRY- L’émotion est grande dans la famille du Sous-Lieutenant Sékouba Condé dit Pythagore, copilote de l’hélicoptère qui a fait un crash ce mardi 06 août 2019 aux larges des côtes de Kaloum. Les proches de cet officier encore porté-disparu réclament le jeune soldat. 

Rencontrée à son domicile à Yimbaya dans la commune de Matoto, la mère du Lieutenant Sekouba Condé interpelle le gouvernement guinéen de l’aider à retrouver son fils pour qu’elle puisse faire le deuil. 

« On n’a pas retrouvé son corps jusqu’à présent. Je demande aux autorités de m’aider à retrouver le corps de mon fils pour qu’il soit enterré. Si cela est fait, je m’en tiendrais à Dieu car ça n’a pas commencé par moi. C’est Dieu qui me l’a donné et s’il reprend, je le remercie », sanglote madame Fatouma Condé. 

En larmes, elle raconte comment elle a appris la mauvaise nouvelle. « Hier matin tout le monde savait sauf moi.  On m’a appelé de Nzérékoré on m’a demandé les nouvelles de mon fils.  Sa femme m’a interpellée en disant que des gens l’appellent de partout, et que quelque chose est arrivé à son mari.  C’est ainsi que je suis sortie et j’ai trouvé qu’il y a beaucoup de militaires qui sont venus. Et il y avait beaucoup de gens. De là, j’ai commencé à pleurer et je suis tombée. Mon fils là, c’est lui qui me nourrit, m’habille. Il ne m’a jamais parlé mal. Si je suis fâchée contre lui, il me demande toujours pardon », confie la mère du lieutenant Sékou Condé. 

Inconsolable, la femme de lieutenant Pythagore raconte difficilement les derniers moments qu’elle a passés avec sonbien aimé époux. Mère de deux enfants, N’Sira Koulibaly assise sur une natte a perdu tout espoir de retrouver son mari vivant. 

« Mon mari s’est levé hier à 4 heures du matin. Dès qu’il se réveille je me lève aussi. Il m’a dit qu’il va au travail. Il est parti. C’est après j’ai appris qu’il est mort. Il m’a aimé et soutenu. Que Dieu nous donne la chance de retrouver mon mari dans la mer…», a sangloté Madame Condé qui reçoit des proches et amis qui pleurent la disparition tragique de son mari.

La sœur du lieutenant Condé, N’boFadima Condé a quant à elle prié Dieu de faire remonter son frère dans l’eau. 

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Jeudi 08 août 2019 à 10:39

TAGS