Bac 2019 en Guinée : plusieurs candidats éliminés…

Examens nationaux
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Alors que le baccalauréat unique session 2019 se poursuit, de nombreux cas de fraudes ont déjà été enregistrés dans plusieurs centres d’examens à Conakry et à l’intérieur du pays. Une dizaine de candidats pris en train de tricher ont été éliminés. Des surveillants également ont été interpelés pour légèreté dans la surveillance et mis à la disposition des services de sécurité, a appris Africaguinee.com. 

Ces élèves ont pour la plupart été pris en flagrant délit d’usage de téléphone dans les salles d’évaluation alors que les autorités éducatives avaient formellement interdit cette pratique. Des cas de substitutions ont aussi été signalés par endroits alors que des surveillants sont renvoyés pour manque de rigueur dans la surveillance. Ces cas ont notamment été signalés dans les communes de Ratoma, Matoto, Matam, Kaloum et à Kankan. 

Dans la commune de Ratoma, les cas de fraudes ont été signalés au centre d’examen Oumou Diaby, où un candidat pris en possession d’un document dans la salle a été éliminé. Deux (02) surveillants ont été renvoyés pour manque de rigueur dans le même centre. Un cas de substitution a été révélé au centre SYBA où une fille a été appréhendée en train de composer en lieu et place de la Candidate absente. Elle a été mise à la disposition des services de sécurité pour investigation. Des cas similaires ont été signalés à Matoto dans les centres d’examen EP Tombolia et  Facinet Béavogui. Les fraudeurs sont à la disposition de la police. 

Au centre d’examen Titi Camara, deux (02) candidats qui composaient en Sciences Sociales ont été éliminés pour port et usage de téléphones portables. Les trois(03) surveillants des deux salles ont été renvoyés et remplacés pour leur légèreté dans la fouille. Des cas similaires se sont produits à Kaloum et  à Matam. Plusieurs candidats et surveillants ont été éliminés. 

Des cas de fraudes ont aussi été enregistrés à Kankan où des candidats et des surveillants ont été éliminés. Les fraudes se sont concentrées dans les centres d’examen Lycée 3 Avril, apprend-on.

Par ailleurs, pour les examens d’entrée en 7èmeannée, le Secrétaire général du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation que nous interrogé a évoqué une trentaine de cas de fraudes dans tout le pays. 

«Les dispositifs sécuritaires ont prévenu beaucoup de cas et de substitutions qui ne font même pas une trentaine pour toute la République.  Ces cas de substitutions ont été dépistés, nous travaillons dans la dynamique de la tolérance zéro. Pour la plupart du temps, les surveillants qui ont failli et qu’on a trouvé avec des téléphones  ont été purement et simplement virés et enlevés de la liste. Et on a demandé qu’ils soient entendu pour savoir pour qu’elle raison les consignes données n’ont pas été respectées », a confié  Kasimir Diawora.

A suivre…

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Jeudi 18 juillet 2019 à 11:40

TAGS