Attention à FaceApp, cette nouvelle application qui représente un grand danger…

Réseaux sociaux
Crédit photo: nicematin.com
Crédit photo: nicematin.com

Sur le réseau social Facebook, c’est l’application en mode en ce moment. FaceApp permet de modifier les visages à l’aide de filtres. Les abonnés de Facebook l’utilisent beaucoup pour s’amuser puisque l’application permet de faire une représentation de la personne pendant sa vieillesse. Mais cette application représente un risque réel pour les données personnelles de ses utilisateurs.

Comme la plupart des applications, FaceApp collecte des données personnelles de ses utilisateurs. Des identifiants publicitaires aux adresses IP, tout est scruté par des traceurs de publicité comportementale. 

« L’application requiert le consentement de l’utilisateur à accéder à ses albums photo et ne télécharge que celle(s) que l’utilisateur lui donne. FaceApp est obligée de télécharger la photo sur ses serveurs car ses algorithmes nécessitent une puissance de calcul que de nombreux smartphones ne sont pas en mesure de fournir », précise Le Figaro.

Le fait pour l’utilisateur de partager ensuite l’image lui fait perdre ses droits sur sa propriété. 

Les utilisateurs de cette application ne doivent donc pas s’étonner de voir une de leurs photos utilisée sur un support publicitaire. 

Conçue par l’ingénieur russe Yaroslav Goncharov, l’application FaceApp a été lancée en janvier 2017. La politique de vie privée de FaceApp n’étant pas conforme aux lois européennes, les données recueillies pourront être transférées dans d’autres États hors des frontières européennes. 

 

Tout comme FaceApp, Twitter ou Snapchat, tout contenu posté par un utilisateur appartient à l’entreprise. 

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 18 juillet 2019 à 16:00

TAGS